Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

YONNE

[Article mis en ligne le 19-10-2017]

Viticulture

Cherche stagiaires désespérément…

photo article
Peu de personnes présentes pour cette réunion d’information, mais de bons candidats potentiels pour autant. Reste à transformer l’essai !

La viticulture peine à séduire les demandeurs d’emploi et les organismes de formation comme le CFPPA d’Auxerre La Brosse ont de plus en plus de difficultés à trouver des candidats pour remplir les sessions mises en place

Formatrice en viticulture au Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole (CFPPA) d’Auxerre la Brosse, Sophie Dusseau n’en revient toujours pas : «à peine la moitié des places occupées à quelques jours du début des formations, c’est la première année que je vois ça, même si mes collègues me disent que c’est partout pareil !» Sur les 12 places financées par le Conseil régional pour le BPA travaux de la vigne et du vin, seules 5 ont trouvé preneur. Pas mieux en ce qui concerne le BPA travaux de conduite et d’entretien des engins viticoles, où 4 places étaient encore disponibles au 17 octobre. Professionnels, prescripteurs, formateurs…, tout le monde se perd en conjonctures sur les raisons d’un tel manque d’intérêt de la part de personnes en recherche d’emploi, pour une filière en quête perpétuelle de nouveaux salariés, face à un turn over important lié au départ en retraite d’une partie de la génération précédente : «environ 7 000 ha de vignes dans l’Yonne dont près de 6 000 ha dans le chablisien, où une cinquantaine de domaines sont en quête aujourd’hui de salariés, pour remplacer une partie de la génération précédente en retraite ou en passe de l’être…»

Un impératif : savoir être polyvalent
Ce lundi matin, ils sont cinq sur la douzaine de courriers envoyés, à avoir répondu à la convocation de Pôle Emploi pour une présentation du métier d’ouvrier qualifié viticole. Un bon ratio quand on considère que pour la première réunion, 200 personnes avaient été convoquées et qu’au final, à peine 10 % s’étaient présentées, pour une seule candidature retenue ! La faute à qui..., la faute à quoi…? Problème de communication ? Méconnaissance de la réalité des métiers agricoles ? Manque de mobilité du public concerné ? Une passerelle entre le monde des employeurs et celui des demandeurs d’emploi est-elle encore à créer…? Directeur du CFPPA, Frédéric Bellat s’interroge : «il y a un réel problème aujourd’hui entre la vacance d’emplois existante au sein d’une entreprise ne parvenant pas à recruter en direct ou en passant par l’outil de formation et les demandeurs d’emploi. Alors même que l’offre d’emploi est existante et bien réelle et pressante et qu’à côté, les demandeurs d’emploi ne se positionnent pas ! C’est un problème à mon avis plus global, de valorisation et d’incitation au travail…» Les personnes présentes ce matin là à La Brosse ont semble t-il été bien ciblées par Pôle Emploi et certains profils s’affirment : ancien apprenti plombier chauffagiste tenté par un travail en plein air après une expérience de vendangeur, paysagiste en espace vert à la recherche d’une évolution dans un domaine viticole, faute de trouver dans sa filière d’origine, salariée démissionnaire avec plus de vingt ans d’expérience dans les vignes, désireuse d’évoluer dans le métier… Bonne pioche et autant de candidats potentiels pour les deux formations ayant démarré cette semaine. Avec l’avantage, souligne Sophie Dusseau, «d’une formation diplomante offrant au final une réelle possibilité d’évolution et la possibilité d’encadrer un jour une équipe…» Les chiffres en témoignent, rappelle Julien Libsig, formateur lui aussi au CFPPA : «le taux de retour à l’emploi des différentes promos passées ici dépasse les 80%, frisant même parfois les 90%...» Une condition toutefois, pour espérer progresser dans le métier : la polyvalence. Tout l’enjeu au cours des neuf mois de formation étant de permettre à chaque stagiaire d’acquérir ce précieux sésame, considéré comme indispensable pour la majorité des domaines.

Dominique Bernerd

votre publicité
photo article

Viticulture - Un pas de plus pour l’environnement

[En ligne le 19-10-2017]

photo article

Alain Pabiot - Domaine des Fines Caillottes - 15% de dégâts

[En ligne le 16-10-2017]

photo article

Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne - La Bourgogne ré-enchantée

[En ligne le 28-09-2017]

RECHERCHE

ÉDITION N°1451

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux