Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

YONNE

[Article mis en ligne le 01-10-2020]

UPVY

Le Préfet à la rencontre de la filière céréalière

photo article
Le mardi 22 septembre, le Préfet de l’Yonne a rencontré les acteurs de la filière céréalière.
photo article
La visite du laboratoire Scientech de Gron était notamment au programme.

Le mardi 22 septembre, le Préfet de l’Yonne, Henri Prévost, s’est rendu à Gron pour rencontrer les acteurs de la filière céréalière. Après une visite du silo, du laboratoire Scientech et des Moulins Dumée, ce dernier a pu prendre connaissance des problématiques qui touchent la filière céréalière icaunaise, présentées par l’UPVY.

À la suite d’une réunion sur l’agribashing il y a quelques mois, le Préfet de l’Yonne, Henri Prévost, a exprimé le souhait de rencontrer la filière céréalière. C’est désormais chose faite. Le mardi 22 septembre, ce dernier s’est rendu à Gron pour visiter le silo, le laboratoire Scientech et les Moulins Dumée. «C’était le moyen de lui montrer de manière factuelle les problèmes que l’on rencontre», raconte Laurent Poncet, président de l’UPVY (Union des productions végétales de l’Yonne) qui organiséait la journée. Le Préfet a pu appréhender les liens entre chaque acteur de la filière céréalière : agriculteurs, coopératives et industriels.
Dans un second temps, différents sujets ont été abordés en salle. À commencer par le bilan de la moisson 2020 des coopératives (110 Bourgogne et Ynovae) et négociant (Soufflet Agriculture). Globalement, la moisson est très mauvaise avec jusqu’à 40 % de baisse de rendement.
«On a aussi extrapolé les problématiques des organismes stockeurs. On a notamment parlé du temps de travail et de la mise aux normes, qui sont des problématiques récurrentes dans notre domaine», continue Laurent Poncet. «C’est compliqué de faire une moisson lorsque l’on est limité en temps de travail pour le personnel, quand il fait beau et qu’il y a de la quantité». Depuis trois ans, la demande de dérogation au temps de travail est régionale et la Direccte autorise à travailler 60 heures par semaine avec un maximum de 12 heures par jour et sans dépasser une durée moyenne du travail de 46 heures sur 12 semaines consécutives. «Nous, on aimerait porter la limitation du temps de travail à 72 heures par semaine».
De 1991 à 1999, la Direccte de l’Yonne accordait une dérogation horaire de 60 heures par semaine avec un dépassement possible de 72 heures par semaine pendant une semaine de forte activité.

L’interdiction des néonicotinoïdes impacte la filière
Durant ce moment, l’UPVY est revenu sur les ZNT et la suppression des néonicotinoïdes. «On a voulu mettre en avant le fait que les néonicotinoïdes sont un problème qui concerne beaucoup d’agriculteurs et pas seulement les betteraviers», assure Laurent Poncet. «Au niveau de la coopérative Ynovae (dont il est le président), cela nous a coûté 2,5 millions d’euros sur l’année. Cela correspond à la marge que nous n’avons pas faite sur les orges et les blés qui ont été impactés par les dégâts de pucerons et de jaunisse».
Autre problématique abordée : celle de la séparation de la vente et du conseil, qui doit devenir effective au 31 décembre prochain, imposée par le Gouvernement. «L’objectif à travers cela est de faire diminuer l’utilisation des produits phytosanitaires. Nous, on a défendu le fait que c’était contre productif de séparer la vente et le conseil car quand il y a la vente et le conseil, il y a quelque part un moyen d’agirsur les produits et les quantités utilisés», indique le président de l’UPVY.
Enfin, le programme Adivalor a été exposé. «Les organismes stockeurs se mettent à disposition des exploitations pour le recyclage des déchets (bidon, plastique, sac plastique, sac en papier…), avec un nouveau point cette année : Ensivalor. C’est une opération de collecte de vieux pneus qui servaient à couvrir les tas d’ensilage dans les exploitations où il y a de l’élevage», conclut Laurent Poncet.

Christopher Levé

photo article

Syndical - Une nouvelle mandature s’ouvre à la FDSEA

[En ligne le 01-10-2020]

photo article

Climat, revenu, projets, demande de soutien… - Ce qu’il faut retenir de l’assemblée générale de la FDSEA

[En ligne le 24-09-2020]

photo article

Action syndicale - À peine croyable

[En ligne le 24-09-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1606

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux