Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NIEVRE

[Article mis en ligne le 18-06-2020]

Faune sauvage

Dégâts de corvidés : c’est le moment de déclarer

photo article
( Crédit photo : Degestim ) Les agriculteurs ont jusqu’au 30 juin pour participer à l’enquête de recensement de dégâts de corvidés. Le formulaire est disponible sur le site internet de la Chambre d’agriculture.

La Chambre d’agriculture mène actuellement une enquête qui concerne les dégâts de corbeaux freux et de corneilles noires. Objectif : disposer de données précises afin de mettre en place une régulation efficace.

Face aux dégâts nombreux et persistants causés par les corvidés, et accentués cette année du fait du confinement, la Chambre d’agriculture de la Nièvre a décidé de réaliser un recensement pour pouvoir quantifier les pertes directes et indirectes (perte de rendement, ressemis, etc.).L’objectif est de disposer de données précises sur les pertes réelles pour le monde agricole afin d’avoir des arguments de discussions avec divers interlocuteurs pour la mise en place, à l’avenir, de toutes les mesures nécessaires. Cette régulation des corvidés est gérée depuis de nombreuses années par la Fédération départementale des Chasseurs de la Nièvre. Benjamin Gauthier, technicien à la FDC58 en charge dossiers “Petit gibier”, “Piégeage” et “Jachères”, nous en dit plus sur cette régulation : « Nous portons les dossiers de classement d’espèces susceptibles d’occasionner des dégâts (terme officiel depuis l’année dernière) mais c’est un vrai fardeau car l’obtention de ces classements « espèces » est longue et difficile. Pourtant ces autorisations sont nécessaires à la destruction de ces nuisibles afin de limiter les dégâts dans les cultures. D’autant plus que le ministère de l’Agriculture nous oblige à déclarer ces dégâts pour étudier la pertinence de classer une espèce plutôt qu’une autre. Nous avions déjà mené une enquête similaire avec l’appui de la Chambre d’agriculture sur la période 2015-2019 : 167 déclarations avaient été reçues pour un montant total de dégâts 144 629 euros. Ce qui prouve bien l’importance pour les agriculteurs à déclarer leurs dégâts » explique le technicien.

Un nouveau groupe corvidé
Pour lutter contre cette espèce, la Fédération départementale des chasseurs de la Nièvre et l’Association départementale des chasseurs de petit gibier ont constitué, le 19 février dernier, un groupe de chasseurs spécialisés dans le tir de régulation des corvidés. Cette démarche a deux objectifs : d’une part développer une pratique de chasse émergente, très technique pour des chasseurs de plus en plus nombreux et attirés par cette chasse particulière. D’autre part, rendre service aux agriculteurs afin de limiter les dégâts de corvidés sur leurs parcelles cultivées. Les tirs sont réalisés à poste fixe, conformément à la réglementation selon une technique efficace maîtrisée par des tireurs autorisés par arrêté préfectoral. Cette activité est bénévole et réalisée selon les disponibilités personnelles des participants. Une formation est organisée par la FDC 58 afin de transmettre les techniques appropriées à ces bénévoles. Les agriculteurs qui feront appel à ce groupe devront signer une délégation de droit de destruction des corvidés dans laquelle ils s’engageront à financer, a minima les cartouches, afin de couvrir une partie des frais des tireurs.

Théophile Mercier

photo article

Retenues d’eau - «La bonne idée de notre ministre»

[En ligne le 18-06-2020]

photo article

Yonne Tourisme - Le plan «Renaissance» pour relancer le tourisme icaunais

[En ligne le 11-06-2020]

photo article

Fermes pédagogiques - Un printemps sans enfant

[En ligne le 11-06-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1585

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux