Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

BOURGOGNE

[Article mis en ligne le 26-09-2018]

Innovation

La FoodTech se met au naturel

photo article
photo article
photo article
photo article
photo article

100 % naturel, 100 % végétal, sans additif, sans sel ajouté, 100 % français… Les messages de nombre de start-up et autres petites et moyennes entreprises participant au salon Food Use Tech qui s’est tenu à Dijon les 20 et 21 septembre, se veulent clairs, directs, sans ambiguïté. La food tech ne veut pas rimer avec malbouffe. Découverte de quelques innovations dont certaines font déjà le buzz et qui pourraient bien rapidement intéresser notre assiette et donc notre santé, d’ici quelques mois…

Le goût, la santé, la qualité des produits, la préservation de l’environnement, le revenu des producteurs… Autant de critères qui pèsent aujourd’hui dans les actes d’achats des consommateurs. Un consommateur qui a de plus en plus recours au digital pour s’informer, se réassurer et choisir. Au croisement des technologies de pointe et de l’innovation alimentaire, la food tech se nourrit des nouvelles tendances alimentaires pour imaginer et composer le futur contenu de notre assiette. Le futur se conjuguant déjà au présent pour certains produits qui vont arriver rapidement dans les linéaires.
Au-delà du jargon branché, la Food use tech est un écosystème d’entrepreneurs, experts, créateurs, investisseurs, producteurs, liés à Dijon et la Bourgogne Franche-Comté et en pointe sur les enjeux FoodTech. La FoodTech Dijon Bourgogne Franche-Comté est au croisement de la filière numérique et des filières agricole, agroalimentaire, de la distribution alimentaire et des biens de consommation, c’est-à-dire l’alimentation au sens large. Une alimentation réinventée à l’aune des nouvelles technologies et d’attentes des consommateurs plus exigeantes ou plus ciblées.
Petit détour par quelques stands lors de la Use Food tech de Dijon, à la découverte de propositions innovantes qui gardent un lien bien terre à terre avec les matières premières agricoles et où la technologie, si avancée soit-elle, reste au service du produit et respecte le consommateur.

Toute une cuisine à réinventer et à enchanter avec les Carrés Futés
Quelle cuisinière n’a jamais eu recours aux exhausteurs de goûts et autres aides culinaires que sont les petits cubes magiques, non sans regretter leur forte teneur en sel et en additifs… Certains et certaines en ont rêvé, les créateurs des « Carrés futés » l’ont fait, pour relever et parfumer une cuisine maison facile, rapide et naturelle. Présentés sous forme de tablettes de chocolat, les carrés futés associent deux légumes et un soupçon ou une pointe de condiments, le tout garanti 100 % naturel et végétal, sans additif et surtout sans sel ajouté. Avec en plus un packaging malin qui s’ouvre comme un livre pour dispenser mode d’emploi et recettes. www.carrefutes.fr

Des graines germées « pur jus » avec Graine’up nature
Graine’up nature c’est une petite graine d’innovation qui monte, monte, monte et pourrait bien révolutionner le domaine des boissons vitalité en détox total green, grâce au premier jus frais à base céréales germées. Un petit coup de boost 100 % naturel pour le consommateur, qui pourrait bien aussi booster toute une filière, pour peu que certains producteurs de céréales emboîtent le pas à Gilles Maire, agriculteur-entrepreneur, porteur et initiateur du projet qui développe le process avec son associée Valérie Vuillemot, experte en marketing, innovation et business.
www.graine-up.com

Les plus jeunes des Dijonnais : l’Atelier à Croc
Jeunes diplômés, ils n’ont pas attendu les années, ni la fin de leur cursus, pour innover et créer leur propre entreprise. Agro-Sup Dijon a servi de pouponnière de talents en leur permettant de mener à bien un projet de fin d’études qui s’est révélé être une vraie rampe de lancement pour ces trois jeunes associés. Avec leur produit apéritif de l’Atelier à Croc, ils entendent participer à la revitalisation de la filière légumineuses. Le produit phare à base de pois chiche (44 %) et de lentilles se décline en différentes versions épicées et joue la carte de la préservation de la nature et de l’environnement. Les matières premières sont cultivées en France et le process leur a déjà permis de remporter des prix dans le cadre d’Ecotrophélia France et Europe. La phase de développement se termine et les petites légumineuses soufflées pourraient bientôt damner le pion aux géants de la malbouffe apéritive, en proposant une alternative santé savoureuse.

Anne-Marie Klein

votre publicité
photo article

Comment réaménager un magasin de producteurs - Comment réaménager un magasin de producteurs

[En ligne le 11-10-2018]

photo article

Tourisme - Un petit tour en montgolfière ?

[En ligne le 13-09-2018]

photo article

Passions céréales - Sacrés grains

[En ligne le 14-08-2018]

RECHERCHE

ÉDITION N°1498

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux