Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NATIONAL

[Article mis en ligne le 13-06-2019]

Sports - Loisirs

1400 km pour traverser et savourer le Massif central en vélo

photo article
La grande traversée du Massif Central à VTT propose de nombreux panorama sur des paysages variés.
photo article
Le parcours divisé en 31 étapes se veut accessible au plus grand nombre avec des portions plus ou moins difficiles.
Depuis l’été dernier, la Grande Traversée du Massif Central (GMTC) à VTT est à nouveau une réalité. Elargi, l’itinéraire s’étend désormais sur 1 400 km entre Morvan et Hérault.
À l’époque de sa création, en 1995, le parcours débutait à Clermont-Ferrand pour rejoindre les rives de la Méditerranée à Sète, 680 km plus loin. Aujourd’hui c’est un itinéraire élargi qui est proposé puisque la Grande Traversée du Morvan à VTT ainsi que les rives de l’Allier ont rejoint l’itinéraire. Ces 1400 km (1380 km exactement) constituent la plus grande traversée à VTT de France. C’est un vrai voyage à VTT qui vous fera découvrir les paysages méconnus du Massif central. Ce nouveau parcours se veut ouvert à tous, il n’est pas réservé aux VTTistes de la première heure. Certaines sections sont facilement réalisables en famille ou par des débutants. Entièrement jalonnée, l’intégralité du parcours traverse cinq parcs naturels et des sites emblématiques tels que les lacs du Morvan, l’Allier, les volcans d’Auvergne, les Cévennes, les Causses...

Un balisage unique sur l’itinéraire
Les tracés sont en libre téléchargement, vous pouvez ainsi suivre l’itinéraire depuis votre smartphone grâce à une application dédiée ou sur un GPS de randonnée adapté. Deux topoguides sont également disponibles, ils seront les compagnons de route idéaux pour vous lancer dans l’aventure. Si les plus téméraires réaliseront l’intégralité du parcours en deux à trois semaines il est tout à fait possible de le faire en plusieurs fois où juste d’emprunter une section de l’itinéraire sur la journée. Plusieurs liaisons et variantes sont également jalonnées afin de rejoindre l’itinéraire via un point d’accès, le plus souvent une gare. Un bon compromis pour découvrir une partie de l’itinéraire où pour s’initier à l’itinérance à VTT.

Un itinéraire VTTAE compatible
L’assistance électrique gagne aussi le VTT et met le fort relief à la portée de tous, alors pourquoi se priver de ce système qui facilitera votre séjour ? La grande traversée du Massif central a été aussi pensée pour la pratique du VTT-AE. Elle exclut les portages, limite au maximum les «poussettes» et traverse de nombreux villages et hameaux où recharger votre batterie. Durant vos étapes ou vos pauses, hébergeurs, restaurateurs et bistrotiers vous donneront accès à des prises pour la recharge de votre VTT-AE. Plusieurs liaisons (généralement accessibles en train) et croisements avec des routes principales permettent de le rejoindre en cours de route.

Les sites incontournables
Au Nord, perchée sur son éperon de granit, Avalon dans l’Yonne vaut le détour. La vallée du Cousin et son patrimoine naturel remarquable (écrevisses à pattes blanches, faucon pèlerin, grand duc ...) fait aujourd’hui l’objet de nombreuses attentions environnementales : sites Natura 2000, restaurations de la continuité écologique, équipements pédagogiques… En poursuivant la traversée, rendez-vous à Charroux, dans l’Allier, classé parmi la prestigieuse liste des plus beaux villages de France. Arrivé dans le Puy-de-Dôme, laisser vous émerveiller par les paysages volcaniques à couper le souffle. Plus au sud, l’itinéraire se corse pour vous emmener sur les pentes du Lioran dans le Cantal. Avec deux espaces dédiés, le VTT de descente tient toutes ses promesses, et avec ses 1 750 mètres, le col du Pas des Alpins constitue le point de passage le plus haut de la GTMC-VTT.  En poursuivant le périple, direction Millau et son spectaculaire viaduc. Plus au Nord, difficile d’échapper au Cirque de Navacelles, labellisé 15e grand site de France en 2017. D’une profondeur de 300 mètres, il résulte de l’abandon d’un méandre de la Vis il y a 6 000 ans. Toujours plus au sud, dans les hautes terres de l’Hérault, un détour s’impose au lac du Salagou dont le bleu profond de ses eaux se mêle aux plis rouge écarlate de la « ruffe », une roche vieille de 250 millions d’années. Du côté d’Agde, l’itinéraire de la GTMC à VTT s’achève, offrant encore une fois de belles surprises à l’approche du Golfe du Lion. La première partie est ludique et esthétique entre Montagnac et Castelnau-de-Guers. On roule sur de beaux sentiers entre pinèdes et vignobles avec vues sur l’étang de Thau et la mer. La GTMC emprunte une partie du parcours «Terroir d’Art et de Nature de Montagnac» jalonné de sculptures et statues. Tout en douceur, l’itinéraire se poursuit entre chemins de vignes, petites routes et pistes cyclables. Le VTTiste aura tout le loisir de profiter des paysages de vignes, de la cité d’Agde traversée par le Canal du Midi… avant de rejoindre la grande bleue sur l’unique côte volcanique du littoral languedocien.

Sophie Chatenet

Consommation - Le commerce équitable origine France bondit de 34 % en un an

[En ligne le 28-11-2019]

Climat - La concentration atmosphérique de méthane augmente

[En ligne le 28-11-2019]

Enquête - La loi Égalim, un an après

[En ligne le 12-11-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1556

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux