Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NIEVRE

[Article mis en ligne le 29-05-2019]

Chambre d’agriculture

Un projet de SAS photovoltaïque

photo article
La prochaine réunion pour ce projet est prévue le12 juin
La Chambre d’agriculture a organisé le 16 mai dernier une réunion d’information à la Mairie de Saint Saulge pour recenser les exploitants agricoles intéressés par un nouveau projet de bâtiment photovoltaïque.
Rendre un bâtiment plus productif et éviter d’alourdir l’endettement de l’exploitation. Tels sont les objectifs des bâtiments photovoltaïques présentés le 16 mai dernier à Saint-Saulge par la Chambre d’agriculture. Cette dernière est déjà à l’origine de deux projets de bâtiments de ce type et elle souhaitait répondre à la demande des agriculteurs attirés par ce type de projet. La Chambre d’agriculture permet d’avoir des coûts de construction plus avantageux. Mais avant de vous lancer, mieux vaut vérifier votre éligibilité. Il faut avant tout être propriétaire du terrain en nom propre et réserver une surface de 800 à 1 000 m2. La position du bâtiment doit se trouver à moins de 100 mètres du réseau électrique et/ou près du transformateur. Enfin, il faut avoir la validité de la banque pour le prêt des parts. Côté financement vous devez avancer 2 000€ par personne pour la création de la SAS. Comptez également 1 500 euros pour le permis de construire, 500 euros pour le géomètre et 1 000 euros de caution remboursable pour le raccordement électrique par Enedis.
Des bâtiments standards
Pour permettre de proposer des coûts de construction plus avantageux, le projet de la Chambre d’agriculture prévoit des bâtiments de taille standards c’est-à-dire 36 m sur 19 mètres. Pour la stabulation, il est prévu de mettre 6 travées de 6 mètres avec 16,90 mètres de rampant et 4 travées de 9 mètres pour le stockage. Des aménagements sont possibles au cas par cas en fonction des contraintes géographiques, dans le Morvan notamment. Parmi les options possibles, on peut noter les portes, une rehausse des poteaux de 1 mètre, l’ajout d’une gouttière orientée au Nord et un bardage perforé, translucide ou en bois. En revanche, restent de série un portique de stabilité sur le pan ouvert, un chéneau autoporteur au Sud et un bardage trois côtés.
Ce projet d’une troisième SAS Photovoltaïque n’en est qu’à ses débuts. Une nouvelle réunion doit se tenir le 12 juin prochain avec les agriculteurs qui se sont inscrits lors du lancement. Au programme de cette rencontre : rappel de l’intérêt de la SAS, intervention des différents partenaires et parties prenantes (EDF ENR Solaire, Gibard et Technopieux), dépôts des certificats d’urbanisme et questions diverses. Côté calendrier, les dépôts des permis de construire sont prévus en septembre. Le choix des constructeurs et partenaires interviendra le mois suivant. Au premier trimestre 2020, ça sera le moment du dépôt des dossiers auprès d’Enedis pour le blocage du tarif de rachat. Enfin, le démarrage des constructions est prévu pour l’automne 2020.

Théophile Mercier

photo article

Projet - Vers plus de luzerne dans le nord de la Nièvre

[En ligne le 19-06-2019]

photo article

Territoires - Un plan pour la transition énergétique du département

[En ligne le 13-06-2019]

photo article

Viticulture - Une installation réussie

[En ligne le 13-06-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1532

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux