Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

COTE D'OR

[Article mis en ligne le 29-05-2019]

Photovoltaïque

Un regain d’intérêt

photo article
Une cinquantaine d’exploitants avaient répondu présent à la salle de Torcy-et-Pouligny.
La FDSEA de Côte-d’Or vient de proposer un rendez-vous technique autour du photovoltaïque, près de Semur-en-Auxois.
La Côte-d’Or est le département de Bourgogne Franche-Comté qui compte le plus d’installations agricoles photovoltaïques.
Cette première place devrait être occupée encore un certain temps, à en croire la belle affluence enregistrée le 21 mai à Torcy-et-Pouligny lors d’une réunion technique proposée par la FDSEA.
«Plusieurs raisons expliquent une telle position», indique Sylvie Lemaire, en charge du dossier des énergies à la Chambre d’agriculture de Côte-d’Or, «notre département compte trois installateurs sérieux et dynamiques, c’est un atout important. La SAS Agrisolaire, même si elle n’était pas allée au bout de sa démarche il y a dix ans, avait eu le mérite de sensibiliser les agriculteurs sur cette production qui était novatrice à l’époque. Une autre raison vient du fait que les agriculteurs recherchent de plus en plus des sources de diversification, le photovoltaïque est une possibilité qui peut être envisagée. Aussi et surtout, les bons résultats obtenus par celles et ceux qui se sont déjà lancés motivent les autres à en faire autant ou du moins, à s’y intéresser».

À nouveau rentable
Les prix de rachat actuels n’ont plus rien à voir avec ceux pratiqués il y a une décennie. De plus de 60 centimes/kWh, ces derniers sont aujourd’hui descendus à 11,12 centimes/kWh. Mais le prix des panneaux a très fortement chuté lui aussi et rend à nouveau rentable l’investissement dans le photovoltaïque. «Cela vaut effectivement le coup de se lancer», assure Sylvie Lemaire, qui aborde ici la rentabilité d’un projet : «le prix de l’installation est connu à l’avance, nous sommes à peu près sur les mêmes tarifs selon les installateurs. Le coût du raccordement est l’élément qui détermine la rentabilité. Pour un coût de raccordement relativement standard, aux alentours de 15 000 euros, et une installation de 100 kWc, l’agriculteur peut espérer gagner plus ou moins 10 000 euros par an, avant le remboursement de l’emprunt et le coût des contrats de maintenance».
Le photovoltaïque permet la plupart du temps de financer tout ou partie d’un nouveau bâtiment : «Les nouveaux projets bâtiments s’accompagnent souvent d’une production d’électricité par la voie du solaire, c’est devenu une très grande tendance», poursuit Sylvie Lemaire.

Pas lésiner sur la qualité
De nombreux points techniques ont été abordés ce 21 mai. Parmi ces derniers, la nécessité d’acquérir du matériel de qualité (panneaux et onduleurs), sans oublier de bonnes garanties et assurances. «Les installations aux rabais sont fortement déconseillées, d’autant qu’aujourd’hui, il est possible de se procurer du bon matériel à des prix corrects», souligne l’intervenante de la Chambre d’agriculture. Les sociétés «peu sérieuses», si nombreuses il y a encore quelques années, ont fort heureusement disparu. Christophe Jannier, éleveur à Millery et vice-président du canton FDSEA de Semur-en-Auxois, était à l’initiative de cette réunion : «Le photovoltaïque est un sujet qui intéresse beaucoup de monde, l’affluence d’aujourd’hui nous conforte dans notre choix. J’espère que ce rendez-vous aura été utile au plus grand nombre».
Pour obtenir des renseignements sur un projet et/ou obtenir les coordonnées des installateurs, contacter Sylvie Lemaire au 03 80 68 66 78, 06 75 88 63 76 ou Sylvie.Lemaire@cote-dor.chambagri.fr
photo article

Écopâturage - L’entretien par les ovins

[En ligne le 19-09-2019]

photo article

Reproducteurs charolais - Une bonne génétique à acquérir

[En ligne le 12-09-2019]

photo article

Poulailler - Tout beau, tout n’œuf

[En ligne le 12-09-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1545

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux