Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NIEVRE

[Article mis en ligne le 02-05-2019]

Élevage

Reconstituer les stocks

photo article
Muni de son herbomètre, Charles Duvignaud mesure la pousse de l’herbe. Sur cette parcelle, en date du 25 avril, seules quelques graminées précoces ont épié. Le stade «début épiaison» pour la majorité des espèces présentes, sera probablement atteint entre
Le Pôle Élevage de la Chambre d’agriculture a lancé la nouvelle campagne des prairies sentinelles. Une réunion de terrain a été organisée le 28 mars pour mettre en place les suivis pour 2019.
C’est une base de travail très importante pour les conseillers de la Chambre d’Agriculture. L’objectif du dispositif prairies sentinelles est de créer des références annuelles pour abonder «le Point Fourrage», nom donné au nouveau «bulletin herbe» et ainsi transmettre ces données aux 47 agriculteurs du département. «Ce sont des données précises et adaptées au terrain» précise le pôle élevage de la Chambre d’Agriculture.

Trois thématiques sont abordées dans ce plan : sécuriser les quantités et la qualité des fourrages stockés ; rechercher un maximum d’autonomie protéique par la production d’un fourrage riche en matière azoté et concilier performances animales et système fourrager performant par des conduites animales innovantes. De ces trois thématiques découlent, dix-huit suivis comme les prairies permanentes ; le suivi de méteils fourragers ou encore un suivi pour un lot mix ovins-bovins.

Les éleveurs du dispositif sont répartis sur les trois régions naturelles du département : Centre Nivernais, Morvan et Plateau de Bourgogne. L’ensemble de ces données sont compilées dans un document d’une quarantaine de pages remis aux exploitants agricoles membre du dispositif.

Un dispositif gagnant-gagnant
L’intérêt pour eux c’est l’accompagnement dans les suivis à réaliser. Des photos leur permettent par exemple de reconnaître les différents stades de développement des graminées et un schéma détaille les différents stades de suivis à réaliser au cours d’une année. Autant de données précieuses qui vont permettre aux agriculteurs d’avoir des références pour améliorer la conduite de leur exploitation.

Cette réunion a d’abord servi à présenter une partie des résultats collectés l’an passé. «Nous avons eu au printemps 2018 une pousse explosive de l’herbe. Pour les agriculteurs qui ont fait du pâturage tournant l’hiver a été plus serein car ils ont pu constituer du stock. L’idée pour ce printemps serait d’ajuster le chargement au potentiel. Il est intéressant de pouvoir faire un inventaire des animaux à faire pâturer et dans le même ordre d’idée, il faut connaître le nombre de bêtes à hiverner. Cela permet d’avoir une idée précise sur le nombre de parcelles à faucher. Je rappelle que 75 % de la pousse de l’herbe se fait entre avril et juin» ont rappelé les conseillers.

Plusieurs projets en cours de réalisation ont également été présentés : le pâturage tournant mis en place à la Ferme du Marault en partenariat avec le lycée agricole de Challuy et la collection fourragère.
votre publicité
photo article

Météo - Un orage fait de nombreux dégâts

[En ligne le 13-08-2019]

photo article

Élevage - Les bons gestes à adopter en période de sécheresse

[En ligne le 08-08-2019]

photo article

Fête des moissons - Un week-end de fête pour l’agriculture

[En ligne le 08-08-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1540

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux