Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NATIONAL

[Article mis en ligne le 18-04-2019]

Bois - Forêts

Pour une gestion raisonnée de la récolte bois-énergie

photo article
( Crédit photo : Réussir )
À l’occasion de la Journée mondiale de la Forêt, l’Ademe et ses partenaires ont publié une étude sur la préservation des sols et la biodiversité dans l’exploitation des forêts pour le bois énergie. Une récolte raisonnée doit permettre de préserver les écosystèmes
Le bois-énergie constitue un enjeu stratégique de la transition énergétique alors que la moitié de l’énergie consommée en France est utilisée pour produire de la chaleur. La production de chaleur à partir des énergies renouvelables permet de relocaliser la production d’énergie en valorisant des ressources locales, ce qui diminue d’autant le recours à des énergies fossiles carbonées et importées. Le bois-énergie correspond aujourd’hui à 40 % des énergies renouvelables produites en France, largement devant les autres sources renouvelables. Mais l’Ademe prévient que le développement de l’utilisation du bois-énergie ne peut pas se faire dans n’importe quelles conditions.

Faire évoluer les pratiques de récolte
Cette filière mobilise de plus en plus des arbres ou des parties d’arbres qui étaient jusqu’alors laissés en forêt, ce qui peut jouer sur l’écosystème forestier. De fait, les menus bois, les souches et les feuillages contribuent au maintien de la bonne qualité des sols forestiers. L’évacuation sans précautions de ces ressources forestières peut mettre en danger la fertilité forestière et la biodiversité. L’étude propose donc aux exploitants de réaliser des diagnostics préalablement à l’ouverture d’un chantier de récolte, sur la base de trois recommandations principales :
- Limiter au maximum l’évacuation du feuillage (particulièrement riche en nutriments)
- Moduler la récolte des menus bois (branches dont le diamètre est inférieur à 7 cm) en laissant 10 à 30 % sur place. Éviter toute récolte de ces mêmes menus bois pour les sols les plus vulnérables et dans des zones importantes pour la biodiversité.
- Raisonner la récolte des souches.
Pour chacune de ces recommandations, l’étude propose des préconisations techniques (délais et précautions…) à mettre en œuvre. Un programme d’expérimentation est aussi prévu entre 2019 et 2021 pour tester des méthodes opérationnelles nouvelles permettant de laisser plus de menus bois et de feuilles au sol, avec une évaluation des conséquences technico-économiques de ces pratiques de préservation des sols forestiers.

Consommation - Le commerce équitable origine France bondit de 34 % en un an

[En ligne le 28-11-2019]

Climat - La concentration atmosphérique de méthane augmente

[En ligne le 28-11-2019]

Enquête - La loi Égalim, un an après

[En ligne le 12-11-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1556

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux