Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

YONNE

[Article mis en ligne le 04-04-2019]

Désherbage

Géochanvre : un paillage naturel innovant

photo article
Le paillage peut être utilisé en jardinage, en aménagement paysager mais aussi en maraîchage et dans les vignes. Absence de désherbage, protection contre l’érosion, réduction de l’évaporation et dégradation naturelle en font un allié des végétaux.
photo article
Frédéric Roure, fondateur et gérant de Géochanvre, s’est vu remettre le trophée de la bio-économie par le préfet de l’Yonne Patrice Latron lors de sa visite de l’usine
La start-up implantée à Lézinnes a développé une technologie innovante et fabrique des toiles de paillage et des géotextiles à partir… de tiges de chanvre, de la région bien sûr !
Une solution de désherbage efficace, naturelle et biodégradable
La start-up propose des toiles de paillage non tissées en fibres de chanvre, de lin et d’orties cultivés dans la région. Grâce à sa technologie brevetée, l’hydroliage, aucun additif ni colle ne sont nécessaires pour obtenir une surface compacte, lisse et robuste : il s’agit simplement de projeter de l’eau sous haute pression ! Ces toiles de deux à quatre millimètres d’épaisseur sont des alternatives au désherbage chimique, aux fibres importées et au paillage plastique. Comme tout paillage, elles empêchent la pousse des adventices, permettent de limiter les besoins en arrosage, protègent les plantes contre les variations thermiques rapides, mais elles apportent en plus de la matière organique au sol en se dégradant. Selon les produits, leur durée de vie va de six mois à quatre ans. L’entreprise commercialise le paillage pour le jardinage des particuliers, les espaces verts, mais aussi pour les surfaces plus importantes comme en maraîchage, arboriculture ou en vigne. Dans ce cas, la pose qui peut être mécanisable permet de couvrir des surfaces importantes rapidement.

Développement économique local et social
La PME a permis la création d’une dizaine d’emplois dans le Tonnerrois. Elle travaille également avec une quarantaine de personnes en situations de handicap de l’Esat de Cheney qui s’occupent du conditionnement de rouleaux. Pour développer l’activité, une nouvelle ligne de production de quatre mètres de large est en réflexion. Avec un chiffre d’affaires de 500 000 euros en 2018 et une prévision à 1 200 000 euros en 2019, l’outil de production doit suivre la cadence des commandes qui se multiplient.
Semis directement sur le paillage, santé des plantes, valorisation de fibres d’ortie… Sans cesse à la recherche d’innovations, Géochanvre promet de nouveaux produits très bientôt !

Orianne Mouton

photo article

Gel - Sueurs froides pour les viticulteurs et arboriculteurs icaunais

[En ligne le 18-04-2019]

photo article

Viticulture - Un nouveau réseau météo pour plus de précision

[En ligne le 11-04-2019]

photo article

Circuit court - Ils se regroupent pour créer leur propre filière

[En ligne le 11-04-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1523

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux