Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

COTE D'OR

[Article mis en ligne le 04-04-2019]

Cessation d’activité

Anticiper pour réussir sa transmission

photo article
Chaque journée de formation se déroule en petit comité pour favoriser les échanges entre participants et répondre au mieux à leurs attentes.
La Chambre d’agriculture de Côte-d’Or organise des formations à destination des agriculteurs de plus de 50 ans qui souhaitent préparer leur fin de carrière et organiser leurs démarches de cessation d’activité.
La transmission des exploitations est un enjeu important du monde agricole. «En France, près d’un agriculteur sur deux va partir en retraite d’ici 10 ans, c’est énorme !», indique Amélie Fercoq, conseillère d’entreprise à la Chambre d’agriculture de Côte-d’Or. «Beaucoup d’agriculteurs ne sentent pas forcément concernés dans les années qui précèdent leur arrêt d’activité, y compris dans le cadre d’une transmission familiale. Pourtant, certaines orientations stratégiques, comme la mise en place d’un nouvel atelier ou la construction d’un bâtiment, peuvent avoir un fort impact sur la réussite d’une transmission, même 10 ans plus tard».

Lever les freins pour susciter l’implication
L’anticipation et l’implication de l’agriculteur restent deux moteurs essentiels dans la réussite du projet de transmission. «Une fois que les objectifs personnels et professionnels sont fixés, la volonté du cédant et la prise en compte des aspects humains constituent deux critères importants pour mener à bien les différentes démarches», souligne Amélie Fercoq, qui reconnaît volontiers que le sujet peut faire peur dans certains cas : «l’arrêt d’activité paraît souvent complexe et préoccupant. Il existe aussi de nombreux clichés et barrières psychologiques liés à la retraite. La transmission du foncier, les impacts fiscaux, mais aussi le sort réservé aux salariés… Tous ces sujets, parfois délicats, sont abordés de manière confidentielle, avec recul et pragmatisme. Une chose est sûre : plus on se prépare à la transmission et plus on vit les choses sereinement ! Le futur cédant s’approprie pleinement ce projet de vie et d’envies».

Bien plus qu’une formation, un plan d’actions
L’âge des participants varie de 50 à 62 ans, avec un certain rajeunissement constaté depuis plusieurs années : «souvent, les participants n’ont pas conscience de la diversité des aspects à prendre en compte pour bien se préparer à transmettre. Ces journées passées ensemble permettent d’élaborer un plan d’action le plus complet possible, avec la liste des personnes à rencontrer, les réflexions à mener, les décisions à prendre. Dans les mois à venir, nous ferons le point avec les futurs cédants, lors d’une nouvelle demi-journée pour conserver la dynamique de projet lancée pendant la formation».

Renseignements : Amélie Fercoq (03 80 68 66 84 ou 06 87 55 78 90).

Aurélien Genest

photo article

Rencontres de l’Alliance BFC acte II - Une ambition de progrès confirmée

[En ligne le 13-06-2019]

photo article

Agriculture biologique - Le dispositif expérimental s’amplifie

[En ligne le 06-06-2019]

photo article

Dijon Céréales - Une carrière dédiée à l’agronomie

[En ligne le 06-06-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1531

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux