Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

COTE D'OR

[Article mis en ligne le 04-04-2019]

Installation

Bienvenue dans le monde agricole

La Chambre d’agriculture communique les chiffres de l’installation de l’année 2018.
Soixante jeunes se sont installés avec les aides agricoles l’an passé en Côte-d’Or.

La diversification et les petites productions ont attiré le plus de monde (22 installations, soit 37 %), suivies du système bovins viande (12 installations), de la viticulture (9), des grandes cultures (8), du système bovins lait (5) puis des ovins (4). Une légère progression est à relever par rapport à 2017, année durant laquelle 57 installations avaient été recensées. «La baisse avait été assez forte deux ans auparavant, à cause de la conjoncture difficile. Nous avions 70 installations aidées en 2015 puis 62 en 2016. Il était intéressant de mettre fin à cette tendance baissière», fait remarquer Aurélien Viellard, président du pôle «formation installation transmission emploi» de la Chambre d’agriculture, pour qui cette soixantaine d’installations annuelles pourrait peut-être représenter un «nouveau rythme de croisière» pour le département.

Des tendances se confirment
Le responsable professionnel fait remarquer le niveau relativement élevé des hors-cadre familiaux (18 %, soit onze installations en 2018, dont sept dans la diversification et les petites productions) : «l’arrivée de ce nouveau public se confirme clairement dans la reprise et la création d’entreprises agricoles». Aurélien Viellard signale également une forte proportion de la vente directe et/ou de l’agriculture biologique : «un tiers des installations est concerné. À mon avis, ces chiffres sont encore amenés à se développer dans les prochaines années. Les attentes sociétales sont à l’origine de ce nouveau modèle agricole».

Le président du pôle «formation installation transmission emploi» relève le fort pourcentage de personnes qualifiées, ayant au minimum un diplôme agricole de l’enseignement supérieur : «il est de 43 % pour 2018, nous assistons ici aussi à une augmentation. Cela est positif, même s’il y a encore du chemin à faire. La Chambre d’agriculture porte ce message depuis de nombreuses années : il faut être armé pour relever le défi de devenir un véritable chef d’entreprise. En plus de la formation initiale, la formation continue est très importante dans la pérennisation d’un projet. Je le rappelle à cette occasion : la Chambre d’agriculture est à disposition pour accompagner les exploitants tout au long de leur carrière, pour se perfectionner, mais aussi pour innover».

Aurélien Genest

photo article

Fête du Bœuf - La Saône-et-Loire n’a -presque- rien laissé

[En ligne le 18-04-2019]

photo article

Bovins allaitants - La tentation de la vente directe

[En ligne le 11-04-2019]

photo article

Simmental Française - Un joli travail d’équipe, pour de supers résultats

[En ligne le 11-04-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1523

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux