Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

BOURGOGNE

[Article mis en ligne le 04-04-2019]

Porcs Plein-Air du Morvan

« Une filière où tout le monde s’y retrouve »

photo article
A Charbonnat, Fabrice Voillot n’a pas hésité une seconde pour se diversifier dans la production de Porc Plein-Air du Morvan. L’éleveur et maire y voit une issue crédible.
L’automne dernier, Fabrice Voillot était le second éleveur en Saône-et-Loire à s’inscrire dans la nouvelle filière Porc Plein Air Morvan. L’élevage de Charbonnat est l’un des huit producteurs morvandiaux de porcs plein-air pour cette filière en construction. Exploitant 130 hectares dont une trentaine d’hectares de cultures autoconsommées, Fabrice Voillot élevait jusqu’alors exclusivement des bovins charolais avec un troupeau de 70 mères pour une production maigre.

Séduit par l’esprit gagnant/gagnant
L’éleveur morvandiau croit beaucoup à cette nouvelle filière locale portée par le parc naturel régional, l’association Jambon du Morvan et le fournisseur d’aliment Philicot.
Cette organisation a l’avantage de garantir le débouché au producteur et apporte un revenu net évalué par l’éleveur à « près de 2000 € par hectare et par an. Quelle production peut rapporter autant ? », interroge-t-il. Et tout cela sur une parcelle de seulement 1,2 hectares, nécessitant aucun agrandissement et très peu de mécanisation, complète-t-il. Les rares investissements concernent la clôture – une clôture électrifiée double pour éviter tout contact avec la faune sauvage, précise le technicien Frédéric Latrace. L’aliment tout comme les porcelets sont fournis par Philicot et l’éleveur a juste à le distribuer aux porcs.

Un retour aux sources bien dans l’air du temps
Pour Fabrice Voillot, cette possibilité nouvelle de diversification rejoignait le désir d’un retour à une dimension familiale de son exploitation. « Mon grand-père s’était installé ici avec deux truies et trois vaches et la parcelle occupée par les porcs en plein-air s’appelle « le pré des cochons », fait valoir l’agriculteur qui voit en ce retour aux sources une issue plus crédible à l’élevage, observant que la production de porcs en plein air est à l’opposé des ateliers industriels tant décriés. Le maire de Charbonnat observe aussi que cette nouvelle filière s’inscrit bien dans l’air du temps. «Ici, nous sommes au sud du Morvan, sur un territoire où la proximité, les circuits courts sont un peu l’avenir. D’ailleurs au sein de notre intercommunalité, cette filière permettra d’approvisionner notre abattoir à Autun. Et ce projet de filière locale n’est pas qu’un marché de niche », s’enthousiasme Fabrice Voillot.
photo article

Congrès des Jeunes Agriculteurs - Une vision forte pour la jeunesse rurale

[En ligne le 13-06-2019]

photo article

Économie - L’agroalimentaire français «délocaliserait» trop pour exporter

[En ligne le 06-06-2019]

photo article

Global Feder - Segmentation accrue

[En ligne le 06-06-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1531

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux