Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

YONNE

[Article mis en ligne le 28-03-2019]

Union Charolais Croissance

L’heure du bilan des ventes

photo article
Never, né au GAEC A l’Orée des bois acheté par Gènes Diffusion
La campagne 2019 des ventes de l’Union Charolais Croissance 2019 et du Centre d’Elevage CIALYN se termine avec 200 taureaux vendus sur les 274 initialement évalués.
La période des ventes se termine pour les taureaux charolais dans les trois stations d’évaluations de Charmoy (89), Montrond-les-Bains (42) et Créancey (21). Concernant l’UCC, les pères à taureaux utilisés pour cette série sont :
- Cabrel (taureau à génisses avec de très bonnes qualités maternelles)
- Fronsac (morphologie et qualités maternelles)
- Giono (croissance et originalité de pedigree)
- Émira (taureau à génisses et lait)
- Gagnant (croissance et morphologie)
- Isidor PP (taureau à génisses sans cornes)
- Good P (croissance et morphologie).
Cette année la moyenne des ventes s’élève à 3 105 €. Les fils de Gagnant ont suscité un très large engouement de la part des éleveurs au vu de leurs très bonnes morphologies et de leurs résultats d’évaluation, station et génomiques, nettement supérieurs : ils se retrouvent notamment avec les meilleurs poids âge type de 430 jours, les meilleures croissances en station et des IMOCR plus élevés, amenant ainsi à avoir la meilleure moyenne de prix pour cette descendance cette année.

Les ventes de l’UCC, toujours un succès
Les acheteurs sont venus nombreux aux six ventes proposées en janvier et février puisque 253 palettes ont été enregistrées au total. Ces acheteurs étaient originaires de toute la France et même d’Irlande, ce qui représente 24 destinations différentes. Ce sont les éleveurs de la Nièvre qui ont acheté le plus grand nombre de taureaux, comme l’année dernière, avec 51 taureaux acquis. Notons également une présence importante d’acheteurs provenant de l’Allier, du Cher, de Côte d’Or ou de l’Yonne. Certains acheteurs viennent de loin pour participer aux ventes, comme cet éleveur de la Manche qui pour sa première participation, a bravé la tempête Gabriel sur plus de 500 km et est finalement reparti avec trois nouveaux reproducteurs pour son cheptel ! Ou alors, ces deux éleveurs des Alpes de Haute Provence qui ont acheté par téléphone trois taureaux sans même venir les voir, grâce aux conseils des techniciens…

Une génétique au top
À la station de Charmoy, quatre ventes ont été organisées, dont la vente du Centre d’Élevage. Au total, ce sont 144 jeunes taureaux qui ont ainsi rejoint leurs nouveaux cheptels pour poursuivre leur carrière de reproducteurs. La meilleure vente revient avec 6 000 € à Never, un fils de Gagnant sur Artois né au GAEC À l’Orée des Bois (89), qui termine à la première place de la bande UCC de Charmoy avec un index IMOCR de 130, présentant une excellente morphologie sur de très bons aplombs ; il a été acheté par l’entreprise de sélection Gènes Diffusion.  Dans un premier temps il sera utilisé comme père à taureaux par le programme UCC et il rejoindra ensuite la gamme de taureaux Premium de Gènes Diffusion.

Heureux acquéreurs de bons taureaux
Lors de la vente à la station de Montrond-les-Bains le 23 janvier les conditions climatiques étaient aussi défavorables mais cela n’a pas arrêté les acheteurs. Bilan de cette vente, 93 % des taureaux présentés ont trouvé acquéreur pour une moyenne dépassant les 3 000 €. La meilleure enchère pour cette vente s’est faite par téléphone pour le taureau Oignon né chez Sylvie Bruel dans la Loire acheté 4 050 € par un fidèle acheteur du programme UCC originaire de la Nièvre. Oignon est un fils de Hans sur Rancard associant une morphologie à couper le souffle alliant volume, masses musculaires et de très bonnes qualités maternelles… En un mot «parfait» ! Un autre taureau a pu retenir l’attention des acheteurs lors de cette vente avec un IMOCR record de 135, Nain, né chez Thierry Frécon dans la Loire, un fils de First sur Bombix présentant une morphologie exceptionnelle, un excellent bassin, une ossature fine et de très bons aplombs. L’heureux acquéreur de ce taureau est Monsieur Court Philippe (07), nouvel adhérent au programme UCC suite à l’adhésion de Dauphidrom et XR Repro. Il fait coup double dès sa première année de participation en étant à la fois naisseur et acheteur.

Une dernière vente réussie
Au bilan de la dernière vente de la saison, à la station de Créancey le 20 février, 27 taureaux ont été vendus sur les 30 présentés pour une moyenne de 3 089 €. Parmi eux, Neron né à l’EARL Coiffu (21), un fils de Jolimome P sur Azelier a été acheté par nos amis Irlandais du National Cattle Breeding Center pour
4 450 €, le meilleur prix de cette vente. Taureau puissant avec une excellente morphologie sur de très bons aplombs, Néron est en plus génétiquement Sans Cornes et présente un très bon cumul sur les qualités maternelles. Il rejoindra les quatre taureaux précédemment achetés par les irlandais lors des ventes organisées par le programme UCC. D’autres enchères ont franchi la barre des 4 000 € pour cette vente de Côte-d’Or, notamment Nico, un fils de Lord sur Toulon né au GAEC À l’Orée des Bois (89) acheté par le GAEC Moulin de la Forêt dans la Nièvre. Avec un index IMOCR de 124, ce taureau présente un bon développement musculaire sur de très bons aplombs, un excellent bassin et est issu de la même lignée maternelle que Never.
La réussite de ces ventes n’est bien évidemment pas le fruit du hasard mais le résultat d’un important travail en amont, en commençant par la sélection de pères à taureaux et les plans d’accouplements deux ans auparavant, la sélection en ferme des candidats à l’évaluation en station puis à l’issue de la phase de contrôle pour ne garder que les meilleurs pour les ventes aux enchères. Cela permet d’obtenir des reproducteurs présentant des qualités génétiques et morphologiques en adéquation avec les attentes des acheteurs, offrant ainsi une large gamme de taureaux satisfaisant toutes les demandes allant des taureaux utilisables sur génisses, des taureaux pour se faire des vaches, très améliorateurs pour l’engraissement ou bien alors génétiquement sans cornes… À coup sûr la réussite du succès !

Union Charolais Croissance

photo article

Gel - Sueurs froides pour les viticulteurs et arboriculteurs icaunais

[En ligne le 18-04-2019]

photo article

Viticulture - Un nouveau réseau météo pour plus de précision

[En ligne le 11-04-2019]

photo article

Circuit court - Ils se regroupent pour créer leur propre filière

[En ligne le 11-04-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1523

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux