Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

COTE D'OR

[Article mis en ligne le 28-02-2019]

Reproducteurs charolais

Une petite exposition-vente bien sympathique

photo article
photo article
Comme l’an passé, Baptiste Choubley à vendu l’un de ses veaux à l’espace Jean-Bertin.
La Fédération charolaise de Côte-d’Or organisait une exposition-vente le 21 février à Saulieu.
Dix éleveurs et vingt-sept reproducteurs avaient fait le déplacement la semaine dernière à Saulieu. Cette seconde exposition-vente de la Fédération charolaise a permis à quelques exposants de vendre un animal, à l’image de Baptiste Choubley, du village de La-Motte-Ternant. Le jeune éleveur de 25 ans, installé en 2015 sur la ferme familiale, avait déjà vendu l’un de ses veaux l’an passé : «C’est donc tout naturellement que nous sommes revenus ici aujourd’hui, mon père et moi. Nous avions trois veaux dont l’un a été vendu à un éleveur de St Brisson ».
Ce rendez-vous du 21 février a permis à tous les participants de passer un agréable moment, par un temps très ensoleillé et avec la contribution des Jeunes agriculteurs du canton qui avaient préparé le déjeuner. Après les concours de l’automne, c’est l’un des moments importants où le savoir-faire des éleveurs du département est mis en avant. Entre le commerce de reproducteurs, la disponibilité des fourrages et l’avancée des vêlages, les discussions sont allées bon train entre éleveurs. D’un point de vue commercial, le Gaec Choubley dépasse désormais la dizaine de ventes depuis l’automne : « exceptionnellement, nous n’avons pas pu sortir en concours cette année. Le commerce s’est donc réalisé uniquement en ferme. Encore une dizaine de reproducteurs sont disponibles à ce jour ».

La mise à l’herbe se rapproche
Concernant les fourrages, l’élevage de La-Motte-Ternant a bénéficié d’hectares supplémentaires l’an passé, comme l’indique Baptiste Choubley : « mon frère Rémy s’est installé le 1er janvier dernier et nous avons pu profiter de prairies supplémentaires dans le cadre de son installation. Cela a été le bienvenu, nous ne nous doutions pas que l’arrière-saison allait être aussi sèche ». Cent-dix des 150 vêlages sont aujourd’hui réalisés au sein du cheptel : « nous avons pris retard du fait des deux dernières années que nous avons eues. La météo et les fourrages de mauvaise qualité ont impacté la reproduction. Je pense qu’il nous faudra plusieurs années pour regrouper les naissances sur décembre. Les quarante vêlages restants vont s’étaler jusqu’au 1er avril. Nous espérons lâcher dans la foulée. La météo est très favorable en ce moment : j’espère que nous ne le paierons pas plus tard, au moment de la mise à l’herbe ».

Le bilan
Avec un peu moins d’éleveurs et d’animaux, la fréquentation a été relativement calme et quatre animaux d’élevages différents ont été vendus. Des contacts ont été pris pour des rendez-vous en ferme. Les acheteurs recevront de la part de la Fédération charolaise des lots sous forme de chèques cadeau, bon d’achats ou autres. « Il faut continuer cette manifestation afin qu’elle soit ancrée comme dans d’autres villages et qu’elle attire au fil des années de plus en plus de monde », indique Sylviane Baulot, présidente de la Fédération charolaise.

Tombola : Éric Bize remporte le panier de produits du terroir mis en jeu sur le stand de Terres de Bourgogne.

Aurélien Genest

photo article

Prairies - L’électrique en promotion

[En ligne le 18-03-2019]

photo article

Sanglier - Des tirs possibles jusqu’au 31 mars

[En ligne le 18-03-2019]

photo article

Rendez-vous le 23 mars - De la ferme à vos assiettes

[En ligne le 18-03-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1519_P01.jpg

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux