Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

COTE D'OR

[Article mis en ligne le 28-02-2019]

Gab 21 (Groupement des agrobiologistes de Côte-d’Or)

Des projets, gages d’un fort dynamisme

photo article
Beaucoup de fond et matière à réflexion lors de cette assemblée générale du Gab 21 présidée par Pascal Guérin.
Les agrobiologistes de Côte d’Or (GAB 21) se sont réunis en assemblée générale le 14 février dernier à Chanceaux. La dynamique des conversions reste importante et les projets collectifs en cours de réflexion et/ou de réalisation marquent également le dynamisme certain d’un mouvement qui s’apparente de plus en plus à une lame de fond
La bio se porte bien. Année après année le constat est le même, l’agrobiologie progresse dans le département, soutenue par la croissance des demandes de conversion. Ce qui pourrait apparaître comme un engouement passager et une forme de mode, prend bel et bien l’allure d’une lame de fond, qui interroge les pratiques de chacun, non bio compris. Le Gab 21 voit ainsi son nombre d’adhérents grimper à 160, ce qui rassure quant à la capacité de l’organisation à fédérer et animer un réseau qui s’enrichit un peu plus chaque année de nouvelles fermes.
Restent les tensions récurrentes soulignées par le président du Gab 21, Pascal Guérin «sur les aides et les primes bios» dont les retards accumulés depuis plusieurs années «fragilisent certaines fermes». La présence louable de la DDT et de la DRAAF, lors de cette assemblée générale, confirme d’ailleurs que sur ce dossier l’administration décentralisée n’est pas encore tout à fait en mesure de régler la totalité du problème. Patience donc, la situation s’améliore et les dossiers encore en suspend devraient trouver une solution avant l’été.
La bonne nouvelle de l’augmentation des conversions s’accompagne d’un devoir d’accompagnement d’autant plus efficace pour sécuriser techniquement les fermes bios, structurer les débouchés et les filières. C’était justement le thème de la seconde partie de l’assemblée générale qui a vu la présentation de projets porteurs d’avenir pour la commercialisation des productions bio.

Des projets bios, équitables et éthiques
Premier projet d’envergure, la construction d’une plateforme logistique «Manger Bio Bourgogne Franche-Comté», structure permettant de regrouper l’offre de produits bio et d’en assurer la logistique et la commercialisation. Ce projet de plateforme «équitable, bio et éthique» est déjà bien avancé et le dispositif va permettre d’assurer la médiation commerciale entre les agriculteurs bios et les acheteurs (notamment la restauration hors domicile) qui pourront ainsi disposer d’une offre complète (ce qui suppose de structurer l’offre actuelle). Le service complet va de la commande à la collecte des produits et à leur livraison en passant par l’entreposage et la palettisation. L’ambition est claire «devenir une référence pour le bio local en RHD» et elle s’appuie sur l’expérience et l’expertise d’une vingtaine de dispositifs de ce type qui donnent déjà toute satisfaction en France. Une telle structure doit arriver en complément d’Agrilocal et pourrait même en optimiser l’utilisation.
Autre projet ambitieux celui de la Sica des quatre rivières, présenté par Bernard Krempp. Ce projet matérialise le regroupement de producteurs bio sous statut coopératif, pour la commercialisation en commun et la création d’un pôle bio en filière organisée sur une zone de 80 km autour de Dole Tavaux… Un projet soutenu par la communauté de communes qui vise une totale transparence entre la production et la commercialisation et qui montre que les agriculteurs bios, qui craignent des mains mises opportunistes comme celle de la grande distribution notamment, veulent conserver la maîtrise du fonctionnement et de la rentabilité d’une filière au service des producteurs, et qui leur garantisse un revenu équitable sur le long terme.

Anne-Marie Klein

agricarb
photo article

Prairies - L’électrique en promotion

[En ligne le 18-03-2019]

photo article

Sanglier - Des tirs possibles jusqu’au 31 mars

[En ligne le 18-03-2019]

photo article

Rendez-vous le 23 mars - De la ferme à vos assiettes

[En ligne le 18-03-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1519_P01.jpg

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux