Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

BOURGOGNE

[Article mis en ligne le 28-02-2019]

Entrepreneurs des territoires

Portrait des entreprises de travaux agricoles et ruraux

photo article
Jean-François Rochette et Jean-Marie Lefort, président et secrétaire de l’EDT Bourgogne.
photo article
Les entrepreneurs ont répondu présents à l’AG qui s’est déroulée à Chablis.
L’Assemblée générale de l’EDT (entrepreneurs des territoires) s’est déroulée le 8 février dernier à Chablis. Entre autres, les résultats d’une étude sur les entreprises de la région ont été présentés.
La Fédération des entrepreneurs des territoires (EDT) de Bourgogne a tenu son assemblée générale le 8 février dernier à Chablis. L’organisation professionnelle regroupe les entrepreneurs de travaux agricoles, forestiers et ruraux. Ses missions vont de la représentation à la défense et à la promotion mes métiers auprès des organisations professionnelles et Pouvoirs Publics. À noter, le problème de représentation faible de l’EDT de Franche-Comté, d’où la volonté de la regrouper avec la Bourgogne. L’EDT de Bourgogne compte 59 adhérents, un chiffre en augmentation par rapport à 2018 qui comptait 46 adhérents. Le contexte économique difficile des dernières années explique cette tendance qui se retrouve sur le plan national.

Un panorama des entreprises de Bourgogne
L’EDT a réalisé une action de gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences en 2018. Les objectifs : identifier les entrepreneurs « actifs sur le territoire bourguignon, qui y travaillent, qui y créent de la valeur et avec quels moyens ». L’Yonne se trouve être le département le plus représenté avec 30 % des entreprises les plus actives de la région (17 % sont dans la Nièvre, 24 % en Saône et Loire et 29 % en Côte d’Or). Au total, l’étude a recensé 846 entreprises de travaux agricoles, ruraux et viticoles. La fédération a réalisé une étude exhaustive des entreprises pour « recenser les entreprises de travaux employeurs de main-d’œuvre et identifier les marchés sur lesquelles elles interviennent pour pouvoir engager des actions d’accompagnement, de développement de compétences en lien avec les marchés spécifiques sur lesquels elles interviennent ».
Au sein du panel complet, des entreprises ont été auditées pour avoir plus de renseignements sur leurs pratiques. Concernant les modes de gestion des entreprises, l’étude a révélé quelques changements d’habitudes. Dans le relationnel client, les contractualisations verbales continuent mais la tendance est à une formalisation des pratiques. On impose de plus en plus d’archivage et de suivi des informations, de traçabilité et de contrôles. Certains travaux comme l’épandage nécessitent un nombre impressionnant de certifications aujourd’hui. Pour répondre à ces besoins, l’EDT envisage des accompagnements pour permettre de développer les outils internes.
Les entrepreneurs s’adaptent de plus en plus au marché. Ils réalisent des veilles sur les nouvelles technologies, les nouveaux matériels adaptés aux besoins de leurs clients et les nouvelles pratiques organisationnelles.
Pendant l’assemblée, l’EDT a également présenté son outil, myEDT. Il permet de réaliser un diagnostic de l’entreprise de travaux aux travers d’un questionnaire complet et synthétise les informations pour mettre en avant les forces et les faiblesses de l’entreprise, tout en proposant des solutions aux points à améliorer.

OM

votre publicité
photo article

Production porcine - Des systèmes vertueux en région Bourgogne Franche-Comté

[En ligne le 15-05-2019]

photo article

Circuit court - Une Cuma pour investir dans un atelier de découpe de viande

[En ligne le 07-05-2019]

photo article

Pois d’hiver - Observer tôt pour détecter les premiers pucerons verts

[En ligne le 07-05-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1527

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux