Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

BOURGOGNE

[Article mis en ligne le 28-02-2019]

GIE Synergie Charolais

Un record mais moins de ventes

photo article
photo article
20 650 € pour Océan !
photo article
Mille euros au profit des Papillons Blancs
Vendredi dernier à Charolles, en dépit d’un record de prix inattendu, la vente de la station de Jalogny a pâti des difficultés économiques qui frappent les élevages. Face à des acheteurs plutôt frileux, les veaux évalués ont été moins nombreux à trouver preneurs.
La vente de la station de Jalogny a eu lieu vendredi dernier à Charolles. 68 veaux évalués étaient proposés aux enchères sous la houlette de Martial Tardivon du cadran de Moulins-Engilbert. Sentant une conjoncture moins favorable aux achats, les organisateurs avaient éliminé davantage de veaux que les autres années. Il y en avait 17 de moins qu’en 2018. De fait, le bilan de la vente a mis en lumière une nette baisse du nombre de veaux adjugés : 40 seulement contre 59 en 2018 et même 69 en 2017. Neuf animaux auraient cependant été vendus à l’amiable à l’issue de la vente améliorant sensiblement le score. « Dommage que ces veaux – qui ont été échangés pour la plupart à la mise à prix de 2 500 €– n’aient pas été achetés sur le ring comme les autres », regrettait le président du GIE Frédéric Borne.

Nouveau record de prix !
La moyenne de prix des enchères s’établit à 3 570 € ce qui en fait, malgré tout, la meilleure de l’histoire de la station. Un chiffre gonflé par une enchère record inédite pour Jalogny. 20 650 € pour un animal de Côte-d’Or au pedigree original, que convoitaient plusieurs collectifs d’éleveurs, entreprises de sélection, étrangers (lire encadré). Survenu dès le neuvième animal, ce record de prix laissait sans voix. Mais l’euphorie fut de courte de durée. La déception grandissait dès le second tiers de la vente quand les invendus ont commencé à se multiplier.
Outre le record cité plus haut, quatre veaux ont été adjugés à plus de 4 000 €. Parmi eux, le meilleur de la série en index de synthèse (132 d’IMOCR ; l’un des tout meilleurs GMQ station à 1 893 grammes par jour), né au Gaec de Montauloup à Blanzy, vendu 4 250 € à des acheteurs Tchèques. La seconde meilleure enchère a été atteinte par un veau né chez Jean-Michel Saulnier (42), vendu 5 300 € à un élevage de l’Allier. Parmi les autres bonnes ventes, un groupe d’éleveurs de l’Indre a acheté 4 900 € un veau né dans l’élevage Compot (58).
12 animaux ont été adjugés à la mise à prix de 2 500 € et 15 ont été vendus entre 3 000 et 4 000. Des tarifs beaucoup plus raisonnables que le « top price » avec malgré tout de la demande pour les bons veaux.

Étrangers moins présents
Les étrangers étaient un peu moins présents cette année. Il manquait notamment les Hongrois, confirmait Frédéric Borne. Quant aux Tchèques, après avoir acquis sept veaux une semaine plus tôt à Créancey (21), ils en ont acheté moitié moins que d’habitude en Saône-et-Loire (4 au total). Les Slovènes ont pour leur part acquis trois animaux.
« La crise économique nous a rattrapés », résumait à l’issue de la vente le président du GIE qui constatait qu’il avait manqué des acheteurs. Sans surprise, il y avait des absents parmi les habitués de la station qui, du fait de la mauvaise conjoncture, ont renoncé cette année à investir dans la génétique. Douze départements étaient cependant représentés parmi les acheteurs et des veaux rejoindront les Hautes-Alpes, la Marne, l’Indre, l’Isère, la Meurthe-et-Moselle…
En dépit de ce bilan mitigé, la vente du GIE Synergie Charolais aura à nouveau été une réussite en termes d’organisation. Au déjeuner, le même nombre de repas a été servi que les autres années. Quant au déroulement de la vente, la fonctionnalité des lieux et la mobilisation des éleveurs et techniciens ont une nouvelle fois fait des merveilles. « L’esprit de solidarité qui règne au sein du GIE entre ses différents partenaires est une fierté », concluait Frédéric Borne.

Marc Labille

votre publicité
photo article

Production porcine - Des systèmes vertueux en région Bourgogne Franche-Comté

[En ligne le 15-05-2019]

photo article

Circuit court - Une Cuma pour investir dans un atelier de découpe de viande

[En ligne le 07-05-2019]

photo article

Pois d’hiver - Observer tôt pour détecter les premiers pucerons verts

[En ligne le 07-05-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1527

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux