Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NIEVRE

[Article mis en ligne le 31-01-2019]

Foncier

La Safer fait le point sur les transactions et ses missions forestières

photo article
photo article
Sources : IGN, DGFiP, Safer
Quelles est l’action de la Safer en matière forestières ? Le point avec Alain Duval, conseiller foncier et forestier du département de la Nièvre.
L’une des missions de la Safer est d’observer l’évolution du marché foncier et forestier. À ce titre pour 2017, la région Bourgogne Franche-Comté est l’une des plus actives sur le plan national en matière de transactions forestières, notamment pour les ventes de grandes forêts de plus de 50 hectares.
Environ 2 000 transactions ont été observées (en légère progression) ; près de 1 500 concernent des biens de moins de 4 hectares (¾ des transactions).
20 ventes de massifs de plus de 100 ha ont été observées en 2017, représentants à elles seules 30 % du marché en surface et 36 % en valeur.
Un tiers des ventes se réalise au profit d’acquéreurs résidents sur la commune des biens vendus, mais ces opérations ne représentent que 15 % des surfaces du marché.
Plus de 6 800 hectares sont vendus à des personnes morales (dont 70 transactions pour 486 ha à des Structures Publics).
Ces ventes se répartissent sur le territoire d’un millier de communes. Les zones de montagne ont un marché forestier particulièrement dynamique.
Les superficies vendues sont importantes en Côte d’Or (une dizaine de ventes de massifs de plus de 100 hectares) et dans la Nièvre (marché le plus actif en nombre de transactions) avec 46 % du marché régional dans ces deux départements.
Outre ses missions dans le domaine agricole, la Safer agit aussi dans le milieu forestier.
Différents objectifs ont été définis pour les Safer sur le plan forestier à l’image de ce qui se pratique sur le plan agricole :
• Le développement et l’agrandissement des propriétés forestières avec un but de gestion durable et rationnelle;
• La transmission de propriétés boisées au prix du marché foncier forestier;
• La participation à des projets permettant la mise en valeur de l’espace forestier, pour améliorer les peuplements et faciliter la gestion;
• La restructuration foncière : en rétrocédant par exemple des propriétés faisant l’objet d’une amélioration parcellaire.

Safer 58

photo article

Jeunes Agriculteurs - La loi égalim en débat à l’AG des JA

[En ligne le 18-04-2019]

photo article

Économie - Une année exceptionnelle pour la viticulture

[En ligne le 11-04-2019]

photo article

Économie - Les chiffres de la Ferme Nièvre dévoilés aux adhérents

[En ligne le 11-04-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1523

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux