Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

COTE D'OR

[Article mis en ligne le 24-01-2019]

Élections Chambre d’agriculture

L’importance de voter

photo article
Éric Thirouin (FNSEA) et Baptiste Gatouillat (JA National) étaient présents au Gaec de Toutifaut le 11 janvier.
La liste FDSEA-JA-CAVB s’est déplacée à onze reprises durant sa campagne terrain. Des représentants de la FNSEA et de JA National sont intervenus à l’un de ces rendez-vous.
Jeudi 31 janvier à minuit, il sera trop tard pour s’exprimer. Éric Thirouin, secrétaire général adjoint de la FNSEA, a souligné l’importance de voter durant les élections Chambre d’agriculture : « C’est tout simplement capital, notre représentativité est en jeu. Une Chambre d’agriculture est consulaire : cela veut dire, par définition, qu’elle écoute et consulte les agriculteurs. Pour être écoutés, nous devons être très nombreux à voter pour montrer que ces élections sont très importantes pour nous. Nos pouvoirs politiques voudraient bien faire de la démocratie directe, en traitant les individus chacun de leur côté. Nous voyons bien les dérives de ce type de politique, il n’y a qu’à regarder le mouvement des Gilets jaunes. La logique que nous menons sur des combats syndicaux est la même, nous devons nous regrouper, être tous ensemble pour faire front, jeunes ou aînés ». Éric Thirouin s’est exprimé sur plusieurs dossiers d’actualités, notamment le projet gouvernemental visant à séparer la vente du conseil en matière de produits phytosanitaires : « Nous y sommes clairement opposés, les dérives seraient nombreuses encore une fois. FNSEA et JA se battent pour éviter l’explosion des encadrements et des charges supplémentaires. Au Canada par exemple, l’utilisation de néonicotinoïdes est désormais obligatoirement prescrite par un médecin des plantes. Pour délivrer le produit, il faut prouver que sa non-utilisation l’année précédente a été responsable d’une baisse de rendement d’au moins 30 %. C’est bien à ces extrêmes que certaines ONG veulent nous emmener, niant nos compétences, et avec l’objectif d’une interdiction quasiment totale des produits de protection des plantes ». Baptiste Gatouillat, vice-président de JA National, est intervenu sur les États Généraux de l’alimentation : « Nous avons obtenu un certain nombre d’avancées relatives au seuil de vente à perte, à l’interdiction des promotions et aux prix abusivement bas. Pour une meilleure prise en compte des coûts de production, une chose est sûre, l’interprofession va devoir se mettre au pas ».

Aurélien Genest

votre publicité
photo article

Fête du charolais - Un contexte tendu

[En ligne le 21-08-2019]

photo article

Saulieu - Un grand week-end élevage

[En ligne le 13-08-2019]

photo article

Semur-en-Auxois - Une belle fête se prépare

[En ligne le 13-08-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1541

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux