Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NIEVRE

[Article mis en ligne le 03-01-2019]

Photovoltaïque

Une seconde SAS «au soleil»

photo article
Les participants aux travaux devant le nouveau bâtiment photovoltaïque.
Une seconde SAS photovoltaïque a vu le jour en 2018 avec 11 agriculteurs associés dans le projet de construction de bâtiments photovoltaïque. Un an après, les bâtiments sont en construction.
Ce jeudi 13 décembre, le groupe d’agriculteurs se retrouve au Gaec Mouron à Dompierre sur Héry pour suivre l’avancée du planning de réalisation des travaux composé de huit stockages et trois stabulations, ces constructions sortent de terre seulement un an après la première réunion et s’étaleront jusqu’en avril 2019. Répartis sur tout le département de la Nièvre, ces bâtiments photovoltaïques produiront leurs premiers kilowattheures courant 2019. Créé pour trente ans, le groupe est composé à la fois d’éleveurs, de polyculteurs - éleveurs et de céréaliers.
Accompagné par la Chambre d’agriculture, l’objectif du groupe est de financer une construction nécessaire au développement de l’entreprise agricole par la revente en totalité de l’énergie à EDF Obligation d’Achat pendant le contrat de rachat de l’électricité de vingt  ans. Dans un contexte 2018 ou le maintien relatif des tarifs de rachat de l’électricité combiné à la baisse du prix des panneaux solaires, le projet a tenu son équilibre budgétaire.

Un bâtiment identique pour tous les associés
C’est la première réflexion du groupe. En effet, ils ont dû s’entendre sur la définition d’un modèle de stockage et de stabulation identique pour tous les associés. La société Gibard de la Creuse avait déjà été retenue pour les constructions métalliques de la première SAS photovoltaïque et pour sa réactivité dans le montage au rythme d’un bâtiment tous les quinze jours. Les stockages feront 42 m x 19 m en cinq travées de 8,40 m lorsque les stabulations seront de même taille en sept travées de 6 m.

Innover sans rogner sur la qualité des matériaux
Pour contenir l’investissement, le groupe a fait intervenir quand cela était possible la société Technopieux de Saint-Benin- d’Azy (58) pour la réalisation des fondations. Huit parcelles sur onze ont permis l’utilisation de ce procédé. Les trois dernières fondations implantées sur sol très rocailleux recevront la traditionnelle fondation en massif béton préfabriqué réalisée par l’entreprise Viano BTP basée en région centre.
En choisissant EDF ENR Solaire comme fournisseur photovoltaïque, la SAS Solaire Énergie 58 installera onze générateurs photovoltaïques de 100 kwc sur les parcelles respectives de ses onze associés ce qui représente plus d’un MégaWatt de puissance permise par les 4 000 panneaux de 275wc installés.

Mutualiser pour sécuriser
L’inégalité entre agriculteurs devant les coûts de raccordement a conduit les associés à les mutualiser permettant ainsi à davantage de projets photovoltaïques de se concrétiser. Ce projet de près de deux millions d’euros est épaulé par le Crédit Agricole Centre-Loire habitué au modèle technico-économique, juridique et financier des SAS photovoltaïque conçu par les Chambres et déployé dans plusieurs départements Français.

Au final, la mutualisation des charges et produits au sein de la société financera sur vingt ans les bâtiments grâce au photovoltaïque et contribuant ainsi à terme à diminuer les charges de structures de l’entreprise agricole.

Étienne Bourgy, Chambre d’Agriculture de la Nièvre

agricarb
photo article

La Bussière - Une vitrine pour l’engraissement

[En ligne le 25-03-2019]

photo article

Dégâts de gibier - On n’en demandait pas tant …

[En ligne le 18-03-2019]

photo article

Legta de Château-Chinon - Un accompagnement sur mesure

[En ligne le 18-03-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1519_P01.jpg

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux