Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NIEVRE

[Article mis en ligne le 29-11-2018]

Installation-Transmission

Comment aborder la transmission et l’installation ?

photo article
Orianne Guillou, de Terre de Liens a animé les débats.
photo article
Plus de tente personnes ont participé à cette soirée.
L’association Terre de liens organisait le jeudi 26 novembre une soirée sur le thème de l’installation et de la transmission. Une soirée où chacun a pu évoquer ses projets personnels dans une ambiance conviviale.
Comment envisager sereinement l’installation et la transmission ? Tel était l’objectif de la soirée organisée par l’association Terre de lien. Animée par Orianne Guillou, cette soirée s’est plus particulièrement focalisée sur l’aspect humain de la transmission.
Car lorsqu’arrive le moment de la cessation d’activité, de nombreuses questions peuvent se poser : a qui transmettre mon exploitation ? Comment bien transmettre ? Comment accepter que quelqu’un d’autre prenne ma place sur mon exploitation ?
La soirée a débuté par la projection du film «la transmission en questions.» dans lequel des exploitants parlent de leurs expériences de transmission. Elle s’est poursuivie par des prises de paroles à la fois de cédants mais aussi de porteurs de projet.
Ce fut le cas notamment avec Barbara Fernandez. Elle souhaiterait s’installer avec son compagnon pour une production maraîchère et petit fruits. «Nous nous sommes installées actuellement à Saint-Hononé-les-Bains. Nous sommes au début des cinq  ans d’installations. Dans l’idéal, nous aimerions avoir trois à cinq hectares et résider sur les lieux de l’exploitation» a expliqué la jeune femme. Cette question de la résidence a longuement été débattue en particulier dans le cadre d’une reprise familiale.
«Lorsque je me suis installé, j’ai demandé à mon père de partir de l’exploitation car j’ai estimé qu’il avait fait son temps et qu’il pouvait se reposer» a poursuivi un autre. Certains ont estimé aussi que la présence du père de famille dans l’exploitation pouvait pousser à l’agrandissement.
Même pour les repreneurs hors cadre familiale, résider sur lieux d’exploitation est un élément déterminant : «Cela peut éviter les regards et les remarques du cédant par exemple» a argumenté un jeune porteur de projet. Une question qui est en tous les cas difficile à trancher et qu’il faut aborder avec prudence car pour le cédant, ce moment peut être vécu comme «une petite mort» ou «un coup d’arrêt».

La confiance du repreneur en question
C’est l’autre sujet de préoccupation de la soirée : comment s’assurer que le repreneur soit compétent. Sur ce sujet Carole Simon, conseillère installation à la Chambre d’Agriculture a proposé le parrainage. «C’est un outil qui permet au jeune de venir voir la ferme et de s’assurer qu’il ne fait pas fausse route dans son projet.» La conseillère a également évoqué le répertoire tenu par son service. Une liste de jeunes prêts à s’installer dont le projet est vérifié par les professionnels de la Chambre d’agriculture. Enfin dernier outil, c’est le réseau de Terre de liens sur lequel les porteurs de projets peuvent s’appuyer.
Autant de pistes de réflexions qui peuvent démystifier cette période de l’installation et de la transmission.


Contact Terre de Liens
Orianne Guillou, Terre de Liens Bourgogne Franche-Comté.
Boîte NN5, Maison des Associations
2 rue des Corroyeurs 21000 Dijon
Tél. : 06 95 53 83 21

Théophile Mercier

porte ouverte genevrieres
photo article

Dégâts de gibiers - La fronde est à son maximum

[En ligne le 06-12-2018]

photo article

FDSEA - Du sanglier au menu du sous-préfet de Cosnes-sur-Loire

[En ligne le 29-11-2018]

photo article

Chambre d’agriculture - Dernière session pour éric Bertrand

[En ligne le 29-11-2018]

RECHERCHE

ÉDITION N°1505

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux