Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

COTE D'OR

[Article mis en ligne le 29-11-2018]

Service de remplacement

Toujours aussi attractif

photo article
Lors de l’assemblée, le 15 novembre à Poiseul.
photo article
Les agents du Service de remplacement se forment régulièrement pour répondre à toutes les attentes du terrain. Plusieurs d’entre eux, accompagnés de trois agriculteurs adhérents, ont suivi la formation SST «Sauveteurs secouristes du travail» avec Jérémy D
Plus de 4 000 journées de remplacement ont été effectuées l’an passé dans le département.
Le service de remplacement Côte-d’Or s’est réuni en assemblée générale à Poiseul-la-Ville en présence, notamment, de Vincent Lavier (Chambre d’agriculture), Marc Frot (Conseil départemental), Luc Levêque (Crédit Agricole) et Clovis Bonneau (Groupama). Les chiffres de l’activité ont été dévoilés pour l’année 2017 : 4 013 journées de remplacement ont été effectuées par 81 agents dans un total de 241 exploitations. La mesure répit, dédiée aux exploitants et salariés en situation d’épuisement professionnel a particulièrement bien fonctionné. «Beaucoup de personnes ont fait appel à ce dispositif financé par l’État», souligne Olivier Gallien, président du service de remplacement, «cette mesure a permis aux personnes concernées de sortir la tête du guidon avec un accompagnement personnalisé qui leur était proposé. Des fonds propres de la MSA ont permis de prolonger la mesure sur l’année 2018».

Différents motifs
Les remplacements pour les motifs «maternité et paternité» (28 %), «congés» (25 %), et «accidents et maladies» (24 %) ont encore une fois été majoritaires en 2017. Un nouveau motif de remplacement dédié aux agriculteurs ayant un enfant hospitalisé a fait son apparition l’an passé avec le soutien de la MSA. «Il n’a malheureusement pas été sollicité. Nous n’avons peut-être pas assez communiqué sur cette nouveauté, nous voulons y remédier car cela peut vraiment aider», observe le président.

On recrute
Le service de remplacement recrute régulièrement des agents. «Des profils très polyvalents sont recherchés, car les agents sont appelés à effectuer toutes sortes de tâches au sein d’exploitations parfois très différentes», précise Olivier Gallien. Les offres d’emploi peuvent même intéresser certains chefs d’exploitation : ils sont d’ailleurs une poignée à signer des contrats chaque année. Cette assemblée générale a été l’occasion de faire le bilan sur la satisfaction des adhérents, toujours aussi bonne compte tenu du nombre de remplacements enregistrés tous les ans. Le service côte-d’orien maintient la qualité de ses services à un niveau élevé en formant régulièrement ses agents. En 2017, une session était notamment dédiée aux règles d’hygiène dans les travaux de transformation réalisés à la ferme. «Ce type d’opération est de plus en plus courant, il faut savoir répondre à toutes les demandes» poursuit Olivier Gallien.

Aurélien Genest

porte ouverte genevrieres
photo article

Mobilisation syndicale - «L’agri-bashing, ça suffit»

[En ligne le 06-12-2018]

photo article

Session de la Chambre d’agriculture - Clap de fin pour la mandature 2013-2018

[En ligne le 29-11-2018]

photo article

Assemblée de section de Dijon Céréales - 2017 - 2018 : Un exercice de transition

[En ligne le 29-11-2018]

RECHERCHE

ÉDITION N°1505

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux