Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NIEVRE

[Article mis en ligne le 21-11-2018]

Restauration

Un projet avec de fermes intentions

photo article
Jean Pinet des Écot (en veste noire) entouré de son équipe.
photo article
Le restaurant a enregistré des débuts encouragements.
L’espace « La Ferme Intention » située sur le domaine de Fertot à Gimouille vient d’ouvrir un tout nouveau restaurant dont la cuisine met en avant le savoir-faire des producteurs locaux. Ce projet n’est que la première étape de la réhabilitation des deux corps de ferme du domaine. Retour sur l’origine du projet avec Jean Pinet des Écot, le directeur d’exploitation.
C’est un projet lancé il y a un an. Réhabiliter les deux corps de fermes déjà existants pour en faire un lieu de spectacle et un endroit privatisable. «Il nous a fallu un an pour rénover le bâtiment principal et les extérieurs car tout était à l’abandon» explique Jean Pinet des Écot, le directeur d’exploitation. Un an après, la première étape de leur projet est enfin arrivée à son terme avec à la fois l’ouverture de la salle de restaurant le 15 novembre dernier, mais aussi la partie hébergement. Cinq personnes ont été embauchées en collaboration avec le «Domaine du Grand Bois» (propriétaire de «La Ferme Intention») pour mener à bien ce projet. Actuellement, douze chambres de quarante cinq couchages sont disponibles à la location.
«L’idée d’ouvrir ce lieu à la restauration a mûri cet été au fur et à mesure que les travaux ont avancé» détaille Jean Pinet des Écot. Pour ce faire, il est allé à la rencontre des producteurs locaux pour leur parler du projet. Bilan à ce jour, «La Ferme Intention» se fournit chez une dizaine de producteurs à la fois nivernais mais aussi des départements limitrophes. L’approvisionnement se fait soit en direct sur l’exploitation ou via des magasins de producteurs comme «Secrets de Paysans» de Coulanges-les-Nevers.
«Nous voulions être cohérents avec notre projet qui est de valoriser le retour à la terre. Notre approvisionnement local s’inscrit donc dans cette logique. C’est pour cette raison que l’on tient à mettre les noms de chaque producteur en face de chaque plat. C’est une question de transparence» explique le directeur d’exploitation. Pour le moment, le restaurant ne sera ouvert que du jeudi au samedi soir et le dimanche matin pour le brunch. Côté menu, le restaurant propose des formules entre 22 à 26 euros et des plats variant de 14 à 22 euros.

Une salle de réception en projet
En face du restaurant se trouve un espace de 400 m2 qui est actuellement en travaux. «Nous voulons en faire un lieu de réception pour des groupes, mais aussi à terme une salle de spectacle avec du cabaret notamment. Dans ce même espace, il y a également deux salles de réunion de 40 m2 et une salle de projection cinéma de cinquante places» détaille le directeur d’exploitation. La fin des travaux est prévue pour janvier 2019. Attenant au bâtiment se trouve une parcelle destinée à devenir un potager bio pour le restaurant. «Nous voulons être autosuffisants en fruits et légumes et vendre le surplus via des réseaux de distribution spécialisés. Nous avons la volonté pour nos clients qui n’ont plus le contact à la terre de les réapproprier à la ferme.» Cette gestion du potager a été confiée à Christophe Boiron, un ancien exploitant agricole.
«Une fois que l’ensemble sera opérationnel, un accès entre «La Ferme Intention» et le «Domaine du Grand Bois» sera créé pour ne faire plus qu’un entre les deux structures» conclut Jean Pinet des Écot.

Théophile Mercier

porte ouverte genevrieres
photo article

Dégâts de gibiers - La fronde est à son maximum

[En ligne le 06-12-2018]

photo article

FDSEA - Du sanglier au menu du sous-préfet de Cosnes-sur-Loire

[En ligne le 29-11-2018]

photo article

Chambre d’agriculture - Dernière session pour éric Bertrand

[En ligne le 29-11-2018]

RECHERCHE

ÉDITION N°1505

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux