Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

BOURGOGNE

[Article mis en ligne le 21-11-2018]

Vols et malveillance

La prévention s’impose !

photo article
Pour plus d’informations sur les référents de suretés consultez le site www.referentsurete.fr
Des vols en augmentation
Engins, matériels et attelages agricoles, GPS, animaux, produits phytosanitaires, carburants, stocks de vin ou autres…, le monde agricole est de plus en plus concerné par ces vols depuis quelques années. Le secteur recense près de 10 000 vols par an, dont 300 tracteurs. Ce qui représente une hausse de 66 % du nombre de vols depuis 5 ans (1).
Les exploitants peuvent également subir des actes de malveillance, sous la forme de vandalisme, de dégradations volontaires ou même de pollution criminelle. Les installations agricoles, situées sur des étendues à la fois vastes et dispersées, facilitent d’autant ces actes organisés.

Les exploitants ne sont plus les seuls à être pénalisés par ces vols, qui peuvent avoir de réelles conséquences financières dans la gestion de leur outil de travail.

En effet, les concessionnaires d’engins agricoles, particulièrement dans le domaine des tracteurs neufs, sont également concernés par des vols méthodiquement organisés. Par ailleurs, le GPS, technologie sophistiquée et onéreuse, embarqué dans les tracteurs ainsi que l’antenne sur le toit, peu sécurisée, sont aussi ciblés par les voleurs. Ainsi, en France pour 2017, 190 vols ont été recensés, contre 46 l’année précédente.

Comment se préserver des vols dans les exploitations agricoles ?
Pour contrer ces actes, de simples mesures de bon sens s’avèrent efficaces : fermer à clé les portes des tracteurs, démonter les GPS embarqués, ne pas laisser de matériel dans les champs… Dans l’exploitation, faire pousser des haies, installer une clôture ou/et des projecteurs avec détection de mouvement, une caméra ou un enrochement pour dissimuler les véhicules du regard, sont des dispositifs qui ont fait leurs preuves.
Des techniques plus élaborées sont également proposées par les constructeurs d’engins agricoles.

En particulier, la clé universelle, existant jusqu’à présent pour les tracteurs, sera remplacée par une clé de démarrage codée afin de compliquer les intentions des voleurs.

Par ailleurs, grâce à l’efficacité des équipements de télémétrie, l’antenne GPS combinée à la téléphonie GSM permet de définir un secteur dans lequel le tracteur est censé se trouver : s’il sort du périmètre, son propriétaire reçoit automatiquement un message qui l’en informe pour intervenir.
D’autres systèmes de traçage des véhicules existent, plus compacts et plus discrets. Malheureusement, les voleurs sont à la pointe des technologies et parviennent souvent à désactiver ces systèmes.

Venant de Grande-Bretagne, une autre technique s’ajoute à cet arsenal de dissuasion. Une étiquette est collée à l’avant et à l’arrière des véhicules neufs, les plus onéreux. En cas de décollage de l’étiquette, des traces restent néanmoins visibles, semant le doute sur l’origine du véhicule. De plus, des puces électroniques sont intégrées dans les vitres et dans la transmission du tracteur permettant ainsi d’identifier le véhicule neuf.

La solidarité agricole efficace contre les vols
Dans certains départements, particulièrement ciblés par les voleurs, un système d’alerte a en effet été déployé avec succès. La Loire-Atlantique figure parmi les pionniers avec une convention signée entre des acteurs du monde agricole et la gendarmerie : Alertes Agri 44 permet d’informer les agriculteurs par SMS de tout vol de machines agricoles commis sur le département avec des précisions sur le véhicule dérobé (marque, modèle, immatriculation).
Un dispositif très efficace puisque des tracteurs volés ont été retrouvés par ce biais et les auteurs arrêtés. Ce dispositif, basé sur la solidarité agricole, a été repris dans d’autres départements.

Enfin, la gendarmerie rappelle de ne pas intervenir si vous êtes victime ou si vous constatez un vol et d’appeler le 17 ou le 112. Elle conseille également de contacter les référents de sûreté départementaux pour bénéficier gratuitement d’une consultation réalisée sur l’exploitation et obtenir des conseils d’amélioration.

Retrouvez les coordonnées de votre référent de sûreté sur www.referentsurete.fr/localisez-votre-referent-surete.html

D’après communiqué de Groupama Grand Est

Pierre Kons
photo article

Fertilité des sols - Le temps de la reconquête

[En ligne le 06-12-2018]

photo article

Session de la Chambre régionale d’agriculture - Contrats de filières : l’intelligence collective à la manœuvre

[En ligne le 29-11-2018]

photo article

Sécheresse 2018 en Bourgogne Franche-Comté - Aide d’urgence de la Région et des conseils départementaux

[En ligne le 29-11-2018]

RECHERCHE

ÉDITION N°1505

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux