Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NIEVRE

[Article mis en ligne le 08-11-2018]

Fête de l’élevage de Cercy-la-Tour

La fête a été totale

photo article
Le public a répondu présent pour 7 ème édition.
photo article
Le premier prix d’honneur femelle a été attribué à Brunel Serge pour Omonamour (Issy l’évêque 71).
photo article
Le premier prix d’honneur veaux mâle pour Bernardet Pierre (Decize 58) avec Ondit.
photo article
Opéon, veau du Gaec Deboux est la bête vendue la plus chère (13 500 euros) au Gaec Froidurot. Ils sont accompagnés de Simon Genetic.
Le comité des foires de Cercy-la-Tour a organisé le samedi 3 novembre la 7ème édition de la fête de l’élevage. Un rendez-vous qui ne cesse de grandir et pour lequel le public a une nouvelle fois répondu présent. Retour sur les temps forts de cette journée.
La fête a été totale le 3 novembre dernier à Cercy-la-Tour. Le comité des foires a organisé la 7ème édition de la fête de l’élevage. Une journée qui a répondu aux attentes du président Frédéric Renaud « Nous avons eu une fréquentation record. 700 repas le midi et 150 le soir ont été servis. C’est satisfaisant. Le marché aux terroirs n’a pas désempli également de la journée. Nous sommes en train de réfléchir à l’évolution de cette fête de l’élevage car tant sur le plan du public que des animaux, nous sommes au maximum de notre capacité d’accueil ». Une journée qui a donc débuté par le concours de reproducteurs charolais. 175 animaux provenant de 70 élevages différents ont ainsi été présentés. Les bêtes ont été réparties dans six trophées majeurs (voir encadré).

Une vente aux enchères très suivie
Le temps fort de cette journée fut la vente aux enchères animée par Simon Genetic avec la participation de Martial Tardivon de la Sicafome. 40 animaux ont été présentés. Une mise à prix de 2 300 euros pour les veaux mâles ; 1 800 euros pour les femelles et 2 700 euros pour les veaux de 18 mois. 100 % des animaux ont été vendus pour une moyenne de 4 200 euros. La bête vendue la plus chère provient du Gaec Deboux. Il s’agit d’Opéon, deuxième prix d’honneur inscrit. Il a été adjugé à 13 500 euros au Gaec Froidurot. « Le niveau de la vente est satisfaisant. Les prix ont été accessibles à tous » s’est réjouie Frédéric Renaud. Enfin tout au long de la journée, les Jeunes agriculteurs du canton de Fours ont organisé le jugement de bétails. 23 personnes ont participé à ce concours.

Théophile Mercier

foire aux pieces d usure
photo article

Élevage - Quelles opportunités pour l’export français ?

[En ligne le 15-11-2018]

photo article

Transformation - De la vache aux yaourts

[En ligne le 08-11-2018]

photo article

Jardinerie - Entreprise Vittoz: la culture du chrysanthème de génération en génération

[En ligne le 08-11-2018]

RECHERCHE

ÉDITION N°1502

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux