Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NIEVRE

[Article mis en ligne le 25-10-2018]

Préfecture

« Je suis une femme de dialogue »

photo article
La préfète Sylvie Houspic lors de la conférence de presse.
Sylvie Houspic est la nouvelle préfète de la Nièvre depuis le 22 octobre. L’occasion d’aborder avec elle ses priorités mais aussi la situation des agriculteurs touchés par la sécheresse.
Arrivée de Metz en Moselle, Sylvie Houspic a donc officiellement pris ses fonctions lundi 22 octobre. Pour sa première déclaration publique devant la presse locale, la Préfète s’est montrée souriante et enthousiaste.
« J’aime mon métier, c’est un plaisir et un honneur de pouvoir servir mon pays » a-t-elle déclaré en préambule de sa conférence de presse. « Mon nouveau poste étant davantage tourné vers les territoires je suis ravie de pouvoir travailler aux côtés des acteurs sur les améliorations des conditions de vie ». Même s’il va lui falloir encore un peu de temps pour assimiler l’ensemble des dossiers, Sylvie Houspic va se servir de son expérience pour ses débuts dans le département. « On n’arrive pas totalement vierge dans un territoire, on se penche sur les sujets avant d’arriver. C’est un travail de découverte qui est passionnant ».

« Il faut détecter les signaux faibles »
« La sécheresse est un fait et personne ne peut le nier. Depuis des mois, les services de l’État, dont Joël Mathurin mon prédécesseur, sont au travail. Pour l’heure, tous les moyens d’action possibles ont été activités. De plus, des sommes importantes vont être engagées au titre du dégrèvement de la taxe foncière sur les loyers non bâtis (TFNB). Je ne peux pour le moment annoncer de chiffres car la Direction Générale des Finances Publiques est en train de calculer le dispositif mais ça va être conséquent. Je crois en outre qu’il faut avoir en tête l’après sécheresse, et donc je crois qu’il va falloir être attentif à la situation des agriculteurs qui sont en difficultés. J’ai passé la consigne à la Direction Départementale des Territoires pour que l’on soit à l’écoute des signaux faibles qui pourraient remonter du terrain afin d’être en anticipation. Le tout dans une attitude prospective pour tout ce qu’il va se passer à partir de maintenant » juge la préfète.
Pour Sylvie Houspic, « le département a des atouts qu’il faut arriver à développer ». Elle évoque en priorité la question du numérique. « Le développement de ce secteur sera déterminant pour notre territoire » estime la préfète. La déprise démographique et la santé seront également au cœur de son action. « Des jalons ont déjà été posés mais il reste encore beaucoup à faire » Enfin le dernier sujet à retenir c’est celui des projets éoliens sur le territoire. « Je ne connais pas encore très bien ces projets locaux. Je sais que c’est un sujet qui divise, néanmoins, la France a adopté une loi de transition énergétique. Je suis favorable à ce que les choses se passent le mieux possible, s’il y a des blocages nous essayerons de les régler. Je crois que je suis essentiellement une femme de dialogue et je peux comprendre les réticences mais je crois qu’il y a beaucoup de pédagogie à faire autour de ces sujets ».

Théophile Mercier

porte ouverte vanlay
photo article

Élevage - Quelles opportunités pour l’export français ?

[En ligne le 15-11-2018]

photo article

Fête de l’élevage de Cercy-la-Tour - La fête a été totale

[En ligne le 08-11-2018]

photo article

Transformation - De la vache aux yaourts

[En ligne le 08-11-2018]

RECHERCHE

ÉDITION N°1502

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux