Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

COTE D'OR

[Article mis en ligne le 25-10-2018]

Vols dans les exploitations

«J’ai vite compris»

photo article
Le préjudice de l’exploitant de Chazeuil s’élève à 18 000 euros.
photo article
Pour accéder au tracteur, les voleurs avaient réussi à démonter le barillet de la porte.
Geoffrey Loosli s’est fait voler plusieurs GPS dans sa ferme à la fin du mois de septembre.
Terres de Bourgogne faisait écho, dans son édition du 12 octobre, d’une recrudescence des vols dans les exploitations agricoles.

Geoffrey Loosli en a fait les frais et revient sur les faits remontant à la nuit du 26 au 27 septembre : «Il était 5 h30 du matin, je venais d’arriver sur l’exploitation. J’avais prévu d’aller pulvériser, je suis donc monté dans mon tracteur. Le barillet de la porte avait sauté, un fil pendait près du siège, j’ai tout de suite compris ce qu’il m’était arrivé. J’ai tourné la tête en direction d’un autre tracteur qui était garé juste à côté, le constat était le même. Volant, antenne, console : tout y est passé, même le GPS du pulvérisateur. Mon père, prévenu par mes soins, a aussitôt appelé la gendarmerie. Nous avons contacté plusieurs exploitants pour savoir s’il s’était passé quelque chose chez eux : les voleurs étaient effectivement passés dans deux autres exploitations voisines».

«Pas plus surpris que ça»
Le préjudice de Geoffrey Loosli s’élève à 18 000 euros. «Dégoûté», l’exploitant de 31 ans n’est pourtant pas «plus surpris que ça» : «les semaines précédentes, nous avions été informés de plusieurs vols dans le secteur. Nous redoutions d’y passer à notre tour, malgré les précautions que nous prenions. Les gendarmes ont effectué de nombreuses rondes les jours qui suivirent, cela n’a pas empêché les voleurs de revenir à quelques kilomètres de chez nous. La caméra d’un collègue a réussi à les filmer, on les voit repartir avec les GPS sous le bras… D’après les informations que j’ai eues, les voleurs seraient relativement jeunes, voire très jeunes». Geoffrey Loosli échange actuellement avec son assureur pour obtenir un remboursement. Une vétusté de 6 % par an devrait être appliquée pour chaque GPS : «une chose est sûre, on ne s’y retrouvera pas économiquement. La vétusté sur ce type d’équipement, c’est étonnant. Un GPS, ça marche ou ça ne marche pas. Depuis, nous nous sommes rééquipés avec du matériel d’occasion. Nous démontons le GPS et le ramenons chaque soir chez nous. Avant les faits, nous n’avions pourtant rien vu d’anormal. La nuit du sinistre, plusieurs chiens étaient près des tracteurs mais personne n’a rien entendu. Ces voleurs savent se faire très discrets. Ils ne doivent pas y connaître grand-chose en matériel agricole, car ils m’ont aussi volé un boîtier de ma presse qui a plus de 15 ans et qui ne vaut plus rien du tout».

Aurélien Genest

porte ouverte vanlay
photo article

Foire gastronomique - De la ferme à l’assiette

[En ligne le 15-11-2018]

photo article

Foire gastronomique - Vive l’agriculture !

[En ligne le 08-11-2018]

photo article

Charolais - Le rendez-vous de l’excellence

[En ligne le 08-11-2018]

RECHERCHE

ÉDITION N°1502

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux