Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

YONNE

[Article mis en ligne le 18-10-2018]

Dégâts de gibier

Les sangliers affamés sortent des bois, la FDSEA recense les dégâts

photo article
Faute d’agrainage, les sangliers sortent des bois et envahissent les plaines et les prairies.
Faute d’agrainage autorisé dans l’Yonne, les sangliers sortent dans les champs. Face à une surpopulation structurelle, la fédération des chasseurs insiste pour un prélèvement massif. Face à la recrudescence des dégâts, la FDSEA de l’Yonne réalise une enquête en vue d’un bilan, voire d’une action collective.
On aura beau nous dire que cette année la fructification des chênes est exceptionnelle, il suffit de sortir en tracteur pour constater que cela vermille de partout, les sangliers se baladent et saccagent semis et prairies. Tirer en nombre des sangliers !
L’augmentation continue des populations de sangliers et des dégâts causés à l’activité agricole est un constat partagé par tous. Le prélèvement s’élevait en France à 700 000 sangliers en 2017 (19 fois plus qu’en 1973). L’indemnisation des dégâts agricoles s’élève à 30 millions d’euros. L’Yonne est le troisième département en matière d’indemnisation des dégâts avec 1 million d’euros versés pour 11 000 sangliers prélevés. À ce titre, le président de la Fédération départementale des chasseurs appelle, de façon responsable, à un prélèvement important dans l’Yonne. Les agriculteurs sont les premières victimes de cette défaillance dans la gestion cynégétique. Il est connu que quelques sociétés de chasses nourrissent et gèrent de façon intensive leur cheptel en vue d’augmenter les tableaux de chasse. Le système d’indemnisation est loin de couvrir l’ensemble des préjudices subis, la FDC 89 assure facturer prochainement les dégâts aux sociétés locales incriminées.

Les sangliers de l’Yonne affamés ?
Alors qu’en temps normal, nous constatons des dégâts de sangliers, un nouveau facteur aggrave la situation… Suite à une information de la fédération des chasseurs, les sociétés de chasse arrêtent l’agrainage de dissuasion dans l’Yonne (apport de nourriture dans un objectif de prévention des dégâts aux cultures). Et faute d’agrainage, les sangliers affamés sortent des bois vers des nourritures diverses et faciles, et envahissent en ce moment plaines et prairies. La faute à quoi ? Faute d’un schéma cynégétique qui n’a pas été rédigé dans les temps, l’agrainage de dissuasion est devenu illégal… Ubuesque !

sangliers.degats@fdsea89.fr
Le bureau de la FDSEA vient de décider de réaliser une enquête départementale recensant les dégâts de cette période qui courre à partir de maintenant jusqu’à au moins la publication du schéma cynégétique départemental. Cette enquête est ouverte à tous, il suffit d’envoyer un mail à l’adresse sangliers.degats@fdsea89.fr pour avoir accès à un formulaire qui permettra à chacun de signaler les dégâts subis dans ses parcelles. Au vu des dégâts recensés, il s’agit d’évaluer l’opportunité d’une action collective pour identifier plus précisément les responsabilités.
La FDSEA 89 a saisi le Préfet pour qu’il mette fin à ces déséquilibres écologiques qui remettent en cause le récent slogan «les chasseurs, premiers écologistes de France».

Orianne Mouton

foire aux pieces d usure
photo article

Semis d’automne - Des conditions de semis jamais vues

[En ligne le 15-11-2018]

photo article

Foire Saint-Martin - Une belle édition pour la foire

[En ligne le 08-11-2018]

photo article

Concours charolais d’Avallon - Qualités bouchères au rendez-vous

[En ligne le 08-11-2018]

RECHERCHE

ÉDITION N°1502

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux