Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NIEVRE

[Article mis en ligne le 02-08-2018]

FDSEA - JA

La communication sur le métier, c’est cet été !

photo article
100 personnes: c’est le nombre de participants à la première fête des moissons de l’année qui s’est déroulée à Neuffontaines le 6 juin.
100 personnes qui repartent de ces moments d’échanges convivial avec une idée plus juste et positive de notre métier au quotidien, 100 personnes qui regarderont avec bienveillance nos pratiques, 100 personnes qui prêteront attention à la provenance des produits qu’ils achètent...
Pour toutes ces raisons, le réseau FDSEA et JA se mobilise aux côtés d’Agridemain et organise encore 6 fêtes cet été !  
La fête des moissons et des récoltes est un moment convivial à partager avec nos voisins, ruraux ou citadins, pour leur faire partager la réalité de nos métiers. Au travers d’un apéro, d’une balade dans les parcelles ou d’un simple échange sous les bâtiments, les adhérents FDSEA et JA s’engagent pour faire partager leur fierté de nourrir et expliquer leurs gestes quotidiens.
Car le meilleur communiquant sur le métier, c’est l’agriculteur ! Pratiques de cultures, soins aux animaux, passion du métier, gestion des risques sur l’exploitation, stratégie de commercialisation: toutes les dimensions du métier sont l’occasion de découvertes pour le grand public. D’autant que les agriculteurs bénéficient d’une bonne image auprès des français. 80% des français font confiance  aux agriculteurs pour les informer sur la qualité des produits alimentaires, alors que le taux de confiance vis-à-vis des médias ne dépasse pas 35% (Source: IPSOS Respect’IN Nov 2013, projet CASDAR ACCEPT 2014-2017).

Le mot du président de la FDSEA, Stéphane Aurousseau
Terres de Bourgogne : Pouvez-vous nous présenter le principe d’#Agri Demain ?
Stéphane Aurousseau : «#Agri Demain c’est avant tout une opération de communication qui vise à présenter le métier tel qu’il est au travers de rendez-vous chez des exploitants agricoles. Dans ce domaine, il y a ceux qui disent et ceux qui font. Et nous, agriculteurs, sommes les mieux placés pour parler de notre métier. L’objectif est également de reprendre la mains sur les fausses images qui sont véhiculées quotidiennement par les grands médias».

TDB : A qui s’adresse cette journée ?
S.A- «Elle s’adresse à la fois grand public désireux d’informations et d’explications sur la manière de travailler. Mais aussi aux agriculteurs qui cherchent des solutions pour parler positivement de leur métier. Car il y a plusieurs canaux, comme le salon de l’Agriculture ou les réseaux sociaux par exemple. #Agri Demain est l’un des moyens de contact direct avec nos futurs consommateurs. A titre d’exemple, si 10% des agriculteurs se mettaient à communiquer sur les réseaux sociaux, nous serions l’un des groupes les plus influants sur la toile. C’est donc qu’il y a un véritable enjeux à bien savoir parler de nos métier».

TDB : Vous êtes l’un des fer de lance de cette fête des Moissons. Nous sommes aujourd’hui à la troisième édition, quels en sont les faits marquants depuis son démarrage  ?
S.A - «Ce qu’il faut noter, c’est que les participants sont des gens intéressés. Ils posent des questions et sont bienveillants. Nous sommes loins des attitudes radicales de certains groupes comme les végans. C’est pour moi un exercice de réassurance et qui est nécessaire. Il faut absolument  conserver dans notre camp une grande diversité de personnes et les convaincre du bien-fondé notre métier.
Par ailleurs, je me félicite que cette fête des moissons grandisse d’année en année. Nous avons commencé lors de la première édition avec un ou deux rendez-vous, nous en sommes à six pour cette troisième édition. Nous sommes de ce fait le premier département en nombre de rendez-vous pour #Agri demain. Nous devons continuer, car la Nièvre par son modèle agricole et son système d’élevage, est en phase avec les attentes sociétales des consommateurs».

FDSEA 58

votre publicité
photo article

Cuma - Paillage bois: une solution alternative face à la sécheresse

[En ligne le 18-10-2018]

Semis d’automne - «On va vivre une sacrée campagne»

[En ligne le 11-10-2018]

photo article

Bio Bourgogne - Le bilan 2018 de la moisson en bio est désormais connu

[En ligne le 11-10-2018]

RECHERCHE

ÉDITION N°1498

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux