Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

BOURGOGNE

[Article mis en ligne le 26-04-2018]

Sondage

50 ans après, comment les Français jugent-ils mai 68 ?

photo article
( Crédit photo : DR ) Un demi-siècle après, les événements de mai  68 sont bien identifiés par une grande majorité de Français.
C’est ce qu’a voulu savoir Le Nouveau Magazine Littéraire en confiant à Harris Interactive la réalisation d’un sondage. Résultats.
Un demi-siècle après, les événements de mai  68 sont bien identifiés par les Français puisque 93% affirment en avoir déjà entendu parler. La notoriété de ces événements est quasi universelle parmi les personnes suffisamment âgées pour les avoir vécus mais seuls 61% des 18-34 ans estiment bien connaître mai  68 alors que des 17% des jeunes affirment que cela ne leur évoque rien du tout. Les Français attribuent plusieurs composantes parallèles à cet épisode historique  : remise en cause d’un modèle sociétal dépassé (87%), mouvement étudiant (86 %), mais aussi social (83  %), marquant un tournant dans la vie culturelle française. Par ailleurs, 65  % des Français associent mai  68 à un «moment de répression violente par les forces de l’ordre» quand seulement 26% considèrent qu’il s’agissait d’un «mouvement de délinquance».
Rétrospectivement, 79% des personnes interrogées attribuent à mai  68 des conséquences positives pour la société française, quand seulement 17 % des répondants considèrent que ce mouvement a eu, dans l’ensemble, un effet néfaste. Plus généralement, les personnes les plus âgées portent un jugement moins positif que leurs descendants.
En cohérence avec leur regard majoritairement bienveillant à l’égard de mai  68, les Français n’adhèrent que modérément à différentes critiques que l’on peut régulièrement entendre au sujet de ce mouvement  : 32% des personnes interrogées sont aujourd’hui d’accord pour dire que mai  68 a détruit l’école républicaine  ; 39 % estiment que mai  68 a encouragé l’individualisme au détriment du collectif  ; 43% que cela a minimalisé l’importance de la famille dans la société. Seule critique suscitant une adhésion majoritaire  : selon 60 % des Français, mai  68 a dégradé la confiance des citoyens envers les responsables politiques.

Des slogans encore prisés
Cinquante ans plus tard, 56 % des Français ont le sentiment que les personnes concernées par mai  68 sont restées plutôt fidèles à leurs idées, quand 37 % estiment au contraire qu’elles s’en sont éloignées. Les personnes les plus âgées ont davantage le sentiment que les acteurs de mai  68 se sont éloignés de leurs idées initiales  : c’est le diagnostic porté par 57 % des Français âgées de plus de 75 ans. C’est aussi l’avis de 48  % des «soixante-huitards» (65-75 ans), au sein desquels les diplômés du supérieur font davantage le constat d’un éloignement idéologique au fil des années. En revanche, 65 % des jeunes considèrent que les acteurs de mai  68 sont restés fidèles à leurs idées originales.
Les répondants au sondage se sont vus présenter des slogans datant de mai  68. Ils devaient indiquer si chacun d’entre eux leur plaisait ou non. Dans l’ensemble, deux slogans suscitent une réaction largement positive  : 79 % se disent aujourd’hui séduits par «Faites l’amour, pas la guerre» et 72 % par «Fermons la télé, ouvrons les yeux». À l’inverse, un slogan génère un rejet massif  : l’équation CRS =  SS  déplaît à 74 % des personnes sondées. Dans une moindre mesure, 54 % rejettent aussi «Quand les parents votent, les enfants trinquent» et 49  % «On ne peut pas penser librement à l’ombre d’une chapelle».

V. G.

votre publicité

Sécheresse Cultures dérobées : - Des dérogations à demander rapidement

[En ligne le 14-08-2018]

photo article

Comptes de l’agriculture» - 2017, année de rattrapage

[En ligne le 14-08-2018]

photo article

Récolte maïs fourrage - Top départ pour les premiers chantiers

[En ligne le 09-08-2018]

RECHERCHE

ÉDITION N°1489

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux