Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NIEVRE

[Article mis en ligne le 12-04-2018]

Cuma Bourgogne-Nièvre

Bilan et perspectives

photo article
Le Bureau de la Cuma Bourgogne-Nièvre réuni à Charrin pour l’assemblée générale.
photo article
Cuve de pré-mélange pour le substrat.
photo article
Machine servant à réduire le fourrage en copeaux pour le méthaniseur.
photo article
Fosse de stockage de 6 mètres de haut.
La fédération des Cuma s’est réunie le 6 avril dernier pour sa journée-rencontre annuelle. L’occasion de faire le bilan sur les comptes et les actions 2017, mais également de tracer les temps forts attendus pour 2018.
Près de trente personnes se sont rendues à l’invitation de la Fédération Cuma Bourgogne-Nièvre. Cette journée s’est déroulée en deux temps : d’abord la présentation des comptes en assemblée générale dans la salle des fêtes de Charrin, ensuite, la visite en milieu d’après-midi du Gaec des Plots, pionnier de la méthanisation dans le département.

Plusieurs faits marquant en 2017
La loi Travail initiée en 2017 permet désormais aux Cuma de devenir groupement d’employeurs sans limitation. Auparavant un groupement d’employeurs devait se limiter à 49 % de la masse salariale. C’est «une belle avancée» s’est félicité Jean-Philippe Rousseau, directeur de la Fédération Cuma Bourgogne. Autre événement à souligner, celui de la révision coopérative. Cette dernière est désormais possible si deux des trois seuils suivants sont dépassés : 50 adhérents ; 2 000 000 euros de chiffre d’affaires ou 1 000 000 euros au bilan. D’autres critères de révision existent comme la clôture de trois exercices déficitaires consécutifs. Jean-Philippe Rousseau a précisé qu’une procédure de révision simplifiée était en ce moment en négociation avec le Haut Conseil de la Coopération Agricole et l’Association Nationale des Réviseurs. Cette disposition doit normalement rentrer en vigueur en fin d’année. Enfin dernier fait marquant, c’est la participation de la Fédération Nationale des Cuma aux Etats généraux de l’alimentation.

Un plan d’action en trois axes a découlé de cet événement : renforcement de l’accompagnement stratégique des collectifs ; priorité à l’investissement collectif raisonné et soutien à l’expérimentation collective.

L’inter-région, bientôt une réalité
Lancé en 2017, ce «contrat d’objectif Centre Nord Est» va être mis en place le 30 juin prochain. Il va remplacer l’actuel Réseau Cuma Nord-Est. Un rapprochement avec le réseau Cuma Franc-Comtois est donc en route. «L’objectif est d’être plus en phase avec les institutions» a précisé Jean-Philippe Rousseau. Ce nouveau schéma sera composé des Hauts de France, de la région Grand Est, de la Bourgogne Franche-Comté, du Centre Val de Loire et de l’île de France. Des élus référents seront nommés pour représenter les Cuma au niveau d’un territoire. Il va permettre également de professionnaliser les pratiques d’animations et de conseil dans les réseaux, en faisant en sorte que les fédérations de proximité soient organisées à l’échelle régionale. Nous en reparlerons dans nos prochaines éditions.

Inquiétude pour le financement du PCAE
Le Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitation agricole (PCAE) est un dispositif qui permet de financer les investissements agricoles. Il est financé par l’Union Européenne et la région Bourgogne Franche-Comté et doit s’étendre jusqu’en 2020. Notre région a décidé
de prioriser le financement des bâtiments.
Mais à ce jour, seuls 70% des fonds disponibles ont été distribués. «Il faut s’attendre à plusieurs refus de dossiers et de projets» prévient Sylvette Bernard, animatrice à la Cuma Bourgogne. L’assemblée générale s’est ensuite conclue par la présentation de la méthanisation par Étienne Bourgy, chargé de mission énergie à la Chambre d’agriculture. (Plus de détails voir notre édition du 6 avril).

Théophile Mercier

votre publicité
photo article

Syndicalisme - L’élevage allaitant à la croisée des chemins

[En ligne le 12-07-2018]

photo article

Fenaison - Un premier bilan positif

[En ligne le 05-07-2018]

photo article

Dégâts de gibier - Les conditions de protection des cultures évoluent

[En ligne le 04-07-2018]

RECHERCHE

ÉDITION N°1484

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux