Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

YONNE

[Article mis en ligne le 01-03-2018]

Mercosur

La mobilisation au rendez-vous

photo article
Opération réussie pour la FDSEA et les JA de l’Yonne, qui ont passé l’après-midi à expliquer aux automobilistes les conséquences que pourrait avoir le traité sur leur alimentation.
photo article
Le point de ralliement de la manifestation ne pouvait bien sûr, avoir pour cadre que le Carrefour de l’Europe !
photo article
Pour le «Non» au Mercosur, suivez la flèche… !
photo article
«La route du Mercosur… ? Ah ben c’est pas par là !».
photo article
Alignés comme à la parade…
photo article
À l’heure du débriefing.
La FDSEA et les JA de l’Yonne ont manifesté leur colère et leur refus du projet d’accord de libre-échange entre l’Union Européenne et le Mercosur, en menant des actions escargot sur plusieurs ronds-points autour d’Auxerre.
Les agriculteurs icaunais sont inquiets de la concurrence sud américaine, notamment les éleveurs de la filière bovine, qui refusent toute idée d’importation massive de viande en provenance du Mercosur, dans un secteur déjà fortement concurrentiel.
Près de 100 000 tonnes de bœuf supplémentaires pourraient ainsi entrer sur le marché européen, en plus des 60 000 tonnes déjà actées avec le Canada dans le cadre du Ceta. Des chiffres qui provoquent la colère des éleveurs et céréaliers de l’Yonne, nombreux ce mercredi, à s’être mobilisés, pour expliquer les raisons de leur mécontentement aux automobilistes ralentis par des tracteurs, sur différents ronds-points autour d’Auxerre.
«J’suis avec vous les gars, mais vous n’emm…. pas les bonnes personnes, allez voir les autorités et je vous soutiendrai…» Ce que cet automobiliste ralenti au rond-point de l’Europe ne sait pas, c’est qu’une délégation ressort tout juste de la préfecture. Président de la FDSEA de l’Yonne, Damien Brayotel en faisait partie : «on a senti que le préfet était à l’écoute, conscient du risque de déstabilisation des filières les plus sensibles mais argumentant que d’autres filières comme les produits laitiers exporteraient plus facilement ou que certaines IGP seraient ainsi protégées. Au final, c’est quand même largement déséquilibré !» Un peu plus bas, au carrefour de la route de Troyes, le scénario est le même : distribution de tractes et dialogues avec les consommateurs, entrecoupés de concerts de klaxons des plus impatients. L’ambiance est bon enfant et les réactions plutôt positives dans l’ensemble, même si les propos échangés sont parfois surprenants : «moi, je suis avant tout pour une qualité européenne et je cherche toujours à acheter en circuit court…» Comprenne qui pourra ! Pas certain non plus que tout le monde soit bien au fait de l’enjeu et des conséquences pour chacun, d’un tel accord : «c’est quoi votre truc, là le «Mercantour»…?» Bon ! Il y a encore du boulot à faire côté communication…!

Du côté des JA de l’Yonne, plus de 80 jeunes de différents cantons, s’étaient mobilisés la veille pour afficher leur opposition au Mercosur, en bâchant certains édifices ou en allant déverser ballots de paille et fumier comme à Tonnerre ou Avallon.

Dominique Bernerd

votre publicité
photo article

Vendanges 2018 - «Le vignoble est content»

[En ligne le 13-09-2018]

photo article

Fête de l’Agriculture - Une belle édition sous le soleil de l’Avallonnais

[En ligne le 06-09-2018]

photo article

FDSEA 89 - Rencontre avec la députée Michèle Crouzet

[En ligne le 06-09-2018]

RECHERCHE

ÉDITION N°1493

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux