Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

BOURGOGNE

[Article mis en ligne le 01-03-2018]

Automobile

Un boîtier E85 pour rouler plus vert

photo article
( Crédit photo : CGB ) Avec l’homologation récente du boîtier E85, de plus en plus d’automobilistes pourraient faire le choix d’équiper leur véhicule pour rouler au Superéhanol.
Les boîtiers permettant à un véhicule essence de rouler au Superéthanol E85 sont désormais homologués, ce qui rend leur commercialisation et installation plus transparentes.
«Les boîtiers E85 sont des boîtiers électroniques de la taille d’un téléphone portable qui s’installent sous le capot, au niveau du moteur» explique Sébastien Le Pollès, président de FlexFuel Energy Development. Ils permettent au moteur d’injecter la bonne quantité de carburant en fonction de la proportion d’éthanol présente dans le réservoir pour un fonctionnement optimal. «Le boîtier se place avant les injecteurs. L’éthanol ne brûle pas comme l’essence. Il faut donc réguler l’arrivée en carburant. Le boîtier prend la main sur l’injection. Comme il y a moins d’énergie dans l’éthanol, il faut qu’il y ait plus d’éthanol injecté dans le moteur, le boîtier permet de doser le carburant pour avoir la bonne combustion» précise Alexis Landrieu, gérant de Biomotors.
Une voiture équipés d’un boîtier homologué ne risque pas de tomber en panne de carburant puisqu’elle peut rouler à l’ensemble des carburants essence   : SP98, SP95, SP95-E10 et E85 vendus dans les stations-service françaises. Avec la récente homologation des boîtiers E85, les automobilistes vont pouvoir mieux se repérer parmi les offres du marché et identifier celles qui ont fait l’objet d’une vérification à travers l’homologation. Les fabricants de boîtier E85 doivent répondre à plusieurs conditions   : pas d’interférences électriques/électroniques des boîtiers E85; le véhicule équipé du boîtier E85 continue à répondre aux exigences de sa norme Euro d’origine sur les émissions polluantes; garantie du fabricant du boîtier, couverte par une assurance, sur les pièces en contact avec le carburant, dans le cas où la garantie du constructeur ne s’applique pas; fourniture à l’administration de la liste des installateurs agréés; fourniture d’une procédure de montage aux installateurs pour les véhicules compatibles.

Service clés en main
Une fois le boîtier E85 installé, l’automobiliste peut obtenir le changement de carte grise  : remplacement de la mention «ES» (essence) par la mention «FE» (Superéthanol-essence) dans la case P3. Lors de la revente du véhicule, la carte grise sera gratuite ou à moitié prix selon la région. Mais la volonté des installateurs est de faire en sorte que le client n’ait pas de démarches à effectuer. «Nous proposons à nos clients un service clés en main. Nous nous chargeons de l’installation du boîtier E85 qui demande environ une demie journée de travail et nous nous chargeons de la modification de la carte grise» précise Alexis Landrieu. Si l’on entre dans les détails, un boîtier E85 (ou flexfuel, ou éthanol ou kit E85 selon les appellations) homologué ne peut pas être vendu seul. L’homologation englobe une prestation qui comprend notamment l’installation et la pose du boîtier adapté au véhicule et à sa cylindrée et les réglages des paramètres du boîtier E85 selon le moteur. Le prix dépend également de la cylindrée ainsi que du type d’injection, directe ou indirecte. Un boîtier E85 homologué coûte de l’ordre de 700 euros TTC pour un moteur de 4 cylindres injection indirecte, installation et assurance comprise. Les garages ayant reçu une habilitation pour installer ces boîtiers E85 l’ont pour trois ans. Les spécialistes estiment qu’il est possible de rentabiliser ce boîtier en un an en moyenne. «Mais pour que le boîtier E85 devienne grand public, il va nous falloir communiquer» prévient Alexis Landrieu. Le jeu en vaut la chandelle puisque le parc des voitures essence susceptibles d’être équipées est de 10 millions en France.

Valérie Godement

journées yonne agri carb
photo article

Région - «Faire entendre la voix de l’agriculture à Bruxelles»

[En ligne le 20-06-2018]

photo article

Mobilisation syndicale #SauverLesAgri - Une situation de blocage vite débloquée !

[En ligne le 14-06-2018]

photo article

Commerce international - Les organisations agricole de l’UE redoutent que la situation ne «dégénère»

[En ligne le 14-06-2018]

RECHERCHE

ÉDITION N°1481

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux