Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

YONNE

[Article mis en ligne le 10-01-2018]

Arboriculture

Un plan d’actions se dessine

photo article
Lors de sa venue à Jussy en juin dernier, la présidente de région, Marie-Guite Dufay, s’était dite prête à contribuer à la mise en place d’une filière cerise dans l’Yonne
Le 19 décembre, les producteurs de cerises de l’Auxerrois se sont une nouvelle fois réunis pour travailler sur le plan d’action à mener, dans l’objectif de maintenir et développer cette culture dans le département
Convaincue de l’intérêt de conserver une production à la fois spécifique et historique de notre territoire, Marie-Guite Dufay, lors de sa visite à Jussy, en juin dernier, avait annoncé aux producteurs présents, un possible soutien financier de la Région. Une condition toutefois : que la filière cerise se structure et s’organise en conséquence. C’est dans cette optique que les producteurs ont entamé une série de rencontres en novembre dernier, afin de fixer les différentes orientations pour y parvenir.
Ce 19 décembre ils étaient une dizaine, à Coulanges la Vineuse, pour commencer à travailler sur les deux thématiques abordées lors de la précédente réunion : la nécessité d’un appui technique performant et fixer les bases d’une commercialisation commune. Premier challenge à relever, concernant les performances : comment améliorer qualité et rendement ? Plusieurs pistes se dessinent, dont certaines sont à mener à court terme, comme l’acquisition de références techniques au travers de la création d’un groupe spécifique ou d’intervenants extérieurs. Autres voies d’amélioration : instaurer un suivi de cultures par l’analyse de terres et chlorophyllienne, rénovation et renouvellement des vergers, optimiser les conseils de traitement… Également envisagée, mais à plus long terme : la restructuration parcellaire, dans le but de rationaliser les vergers.

Donner une identité à la cerise de l’Yonne
Comment mieux structurer la commercialisation des cerises, pour garantir une meilleure valorisation au producteur ? Les différents échanges ont débouché sur une évidence : au-delà des frontières de l’Auxerrois, qui connait la cerise de l’Yonne ? Face à cette évidence, un travail de communication doit être mené d’urgence. Comme par la création d’un site Internet et d’une identité commune à tous, au travers d’un logo.
Par delà l’image, se pose la nécessité de commercialiser un produit homogène et répondant aux attentes du marché. C’est à cet effet, qu’a été envisagée, la possible création d’une plate-forme fruitière, regroupant des espaces de stockage, de chargement et du matériel spécifique, comme une calibreuse. Ce qui permettrait de trouver de nouveaux débouchés, notamment  dans la restauration collective ou auprès de la grande distribution. En ce qui concerne les co-produits et cerises hors calibre, une réflexion sera à mener, afin de pouvoir valoriser l’ensemble de la production : confitures, alcool de fruits, etc. À plus long terme, une autre réflexion pourrait être menée, concernant la création d’un signe de qualité, dans l’optique toujours, d’une meilleure valorisation pour tous.  

Le travail ne fait que commencer et les réunions se poursuivront dans les semaines à venir, afin de finaliser le plan d’actions à mettre en place et répondre ainsi aux attentes de la Région.
votre publicité
photo article

Filière lait - La petite marque qui monte, qui monte…

[En ligne le 19-04-2018]

photo article

FDSEA 89 - Du sanglier au menu

[En ligne le 12-04-2018]

photo article

Préfecture - «Je sens une agriculture qui peine...»

[En ligne le 12-04-2018]

RECHERCHE

ÉDITION N°1472

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux