Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NIEVRE

[Article mis en ligne le 03-01-2018]

Accompagnement par l’EdE

Une démarche rassurante

photo article
Cleo Elevage : un moyen de se rassurer et d’éviter les erreurs inutiles.
Cela fait trois campagnes que Jérôme Bros fait appel à la chambre d’agriculture et à l’Ede pour faire le point. Une démarche qui le rassure et lui a permis de passer un cap difficile.
«On n’est jamais à l’abri de faire une bourde !» Alors pour éviter des désagréments inutiles, Jérôme Bros installé à Lucenay-les-Aix a décidé de rester fidèle à cette mise au point annuelle : «Il y a tellement de papiers, d’administratif, c’est lourd… alors cela me décharge». A la tête d’une exploitation bovins-viande et ovins-viande, Jérôme Bros explique que tout a commencé avec son père : «Il était d’une autre génération. Il avait connu l’exploitation avec presque aucun papier, puis ensuite avec»… C’est donc lui qui a demandé les premières expertises. Pour ne pas se laisser déborder, pour être certain de ne pas commettre de faute, par omission ou par méconnaissance. Un chemin qu’a continué d’emprunter son fils et qui a aussi permis à celui-ci de franchir les épreuves. Ainsi, au moment du décès de son père l’an dernier - et au-delà du chagrin - il lui a bien fallu faire face. Car durant cette période, Jérôme Bros s’est retrouvé avec deux exploitations à gérer. De quoi perdre pied.

Une sécurité
Cleo élevage a été un moyen pour lui de faire la transition, de «passer le cap, le coup dur». Car il est facile de se laisser déborder et de commettre des erreurs même si globalement il estime «qu’on en fait tous». Depuis, il a pris l’habitude de noter s’il a un doute. Cela permet de refaire le point. Et puis ce suivi annuel permet de tisser des liens avec l’équipe de la Chambre, de faciliter le contact en cas de question. Pour cet exploitant, pas de doute : «Psychologiquement, ça rassure. C’est une sécurité. Je fais ça au moment de l’hivernage, c’est plus facile. Ou avant une grosse période de vêlage... qu’on soit à jour». Aujourd’hui, après ces trois années, Jérôme Bros sait qu’il ne fait plus de grosses erreurs et qu’elles ne sont pas si nombreuses. Mais pour avoir l’esprit tranquille, il continue de demander à bénéficier de ces visites et de ces suivis. Un confort qu’il estime essentiel pour ne pas se tracasser inutilement.

Fabienne Desseux

votre publicité
photo article

Cuma - Paillage bois: une solution alternative face à la sécheresse

[En ligne le 18-10-2018]

Semis d’automne - «On va vivre une sacrée campagne»

[En ligne le 11-10-2018]

photo article

Bio Bourgogne - Le bilan 2018 de la moisson en bio est désormais connu

[En ligne le 11-10-2018]

RECHERCHE

ÉDITION N°1498

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux