Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NIEVRE

[Article mis en ligne le 30-11-2017]

Fièvre catarrhale ovine

L’impact sur les marchés au cadran nivernais

photo article
Le zonage du périmètre interdit n’avait pas été modifié, dans l’attente d’autres résultats de l’Anses et d’une réunion du CNOPSAV qui se déroulait mardi.
Alors que la Nièvre n’est pas directement impactée par la FCO, elle en subit malgré tout les conséquences. Mais pas de la même manière sur les deux marchés du département.
Le marché de Moulins-Engilbert et son homologue de Corbigny n’accueillent pas forcément des éleveurs des mêmes zones géographiques. Résultat, le premier perçoit de plein fouet les mesures veillant à endiguer une possible épidémie alors que le second n’est quasiment pas concerné. En effet, la Sicafome, qui voit transiter en moyenne 23 000 ovins chaque année, est fortement touchée par les zones de restriction. Lundi dernier, le marché au cadran de Moulins-Engilbert a déjà refusé près de 500 moutons. Des bêtes issues de Saône-et-Loire et de l’Yonne. A l’heure où nous publions ces lignes, il est difficile pour Philippe Martin, président de la Sicafome, de savoir comment la situation va évoluer… D’autant qu’après la découverte de deux nouveaux foyers en Haute-Savoie le 24 novembre, une réunion devait se tenir mardi concernant le zonage. Une réunion dont les préconisations n’étaient pas connues à l’heure d’imprimer cette édition.  Pour le marché de Corbigny, les choses se présentent différemment. En effet, comme l’explique Alexandre Lorré, président de la Sicagemac : «on est seulement impactés car on a des clients de Côte-d’Or. Ça complexifie leur travail de commerçant et d’exportateur». Corbigny n’est donc pas autant touché que Moulins-Engilbert. Au total, 155 élevages français et 33 départements sont concernés par les mesures de précautions actuellement mises en place.
Pour mémoire, hormis la Haute-Savoie, le ministère de l’Agriculture a imposé le 8 novembre dernier la vaccination dans quatre autres départements de l’Est : la Savoie, l’Ain, le Doubs et le Jura. Sept autres départements sont placés quant à eux en «zone de surveillance»: les Hautes-Alpes, la Côte-d’Or, l’Isère, le Rhône, la Haute-Saône, la Saône-et-Loire et le Territoire de Belfort. Tandis que la Corse reste le département le plus touché par les sérotypes. A la fin de la semaine dernière, la Nièvre était toujours en zone réglementée BTV 8.

Fabienne Desseux

photo article

Dégâts de gibier - La FDSEA veut des avancées

[En ligne le 13-12-2017]

photo article

10ème anniversaire Cerfrance Alliance Centre - Une soirée sous le signe de l’innovation et de l’optimisme

[En ligne le 07-12-2017]

Réunions Petites Régions - Cerfrance se décline en trois rendez-vous

[En ligne le 07-12-2017]

RECHERCHE

ÉDITION N°1455

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux