Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

COTE D'OR

[Article mis en ligne le 30-11-2017]

Chambre d’agriculture

Des dossiers «inacceptables»

photo article
Vincent Lavier, au micro, entouré de François Depuydt, Joël Bourgeot, Jean-Luc Iemmolo et Éric Dumoulin.
photo article
La session s’est déroulée au lycée de Plombières-lès-Dijon.
La tournure des évènements ne convient pas à la profession qui l’a bien fait comprendre lundi matin à plusieurs politiques et représentants de l’État.
Dans la lignée des précédentes sessions, le rendez-vous du 27 novembre a été très riche en revendications. Le président Vincent Lavier a notamment regretté la récente gestion de la FCO qui a aussitôt placé la Côte-d’Or en zone de surveillance. Les mesures imposées par l’État via la DGAL sont «insupportables et incompréhensibles pour les éleveurs» . Vincent Lavier déplore les conséquences économiques de l’arrêté pris il y a plusieurs semaines : «les pertes seront lourdes et ne pourront être rattrapées. Je pense à la filière génétique, mais aussi aux broutards et à toutes les bêtes de viande. Cet événement pèsera sur l’économie des exploitations. Il faudra beaucoup de temps pour récupérer les centimes perdus de manière brutale. Une fois de plus, on continue d’appuyer sur la tête des éleveurs qui sont déjà dans une situation chaotique. Nous le dénonçons fermement. Nous pouvons comprendre le principe de précaution mais dans un cas comme celui-ci, le risque de contamination était extrêmement faible et il aurait fallu commencer par des analyses avant de prendre des décisions de la sorte».
Le président de la Chambre d’agriculture a également rebondi sur les propos de Fabrice Faivre sur les marchés extérieurs (voir encadré) : «ces mouvements sont insupportables pour le monde agricole et susceptibles de tuer nos filières. Importer des produits sur lesquels il n’y a aucune maîtrise ni connaissance sur les modes de production est quelque chose de scandaleux par rapport aux contraintes de nos agriculteurs. Le biodiesel nous avait permis de diminuer de moitié notre indépendance en protéines. Si l’on venait à importer du soja, ce serait du soja OGM. Nous marchons sur la tête, il va falloir faire des choix car ce n’est plus vivable».
La non-venue du ministre de l’Agriculture cet automne en Côte-d’Or a également été abordée -et déplorée- par le président de la Chambre d’agriculture : «Stéphane Travert s’était pourtant engagé à venir sur le terrain. Aujourd’hui, les problèmes ne sont pas réglés, les attentes sont extrêmement fortes sur le terrain, d’autant que le Ministre devait également visiter l’usine de déshydratation de Baigneux-les-Juifs qui connaît des difficultés. Cet outil industriel important, plus grand employeur de l’ancien canton de Baigneux, souffre des aléas climatiques et de la concurrence avec de grandes usines d’autres territoires beaucoup plus favorisés. La luzerne est pourtant à la base de la logique défendue par le gouvernement».

Les États généraux de l’alimentation ont ensuite été évoqués. Les propos d’Emmanuel Macron «sont de nature à rassurer car pour la première fois dans ce pays, il est dit que les agriculteurs ont le droit de gagner leur vie»«Ces discours sont positifs mais aujourd’hui, nous avons du mal à percevoir les déclinaisons possibles dans nos grandes filières, avec des marchés mondialisés et des industriels qui vont aller chercher des prix les plus bas possibles» s’interroge Vincent Lavier.

Après la signature d’une charte départementale pour l’installation-transmission et d’autres débats sur les dégâts de gibier, le parc national des forêts de Champagne Bourgogne et sur l’irrigation, deux rendez-vous ont été donnés à l’issue de cette session. La conférence départementale de l’agriculture se déroulera le 11 décembre à Chenôve. Les trophées de l’agriculture fêteront quant à eux leur deuxième édition le 22 janvier au Palais des Congrès.

Aurélien Genest

photo article

Dijon Céréales - L’avenir se construit à l’échelle régionale

[En ligne le 13-12-2017]

photo article

Gestion de l’eau - ça bloque avec la Région

[En ligne le 07-12-2017]

photo article

Dégâts de gibier - Un hic dans la réglementation

[En ligne le 07-12-2017]

RECHERCHE

ÉDITION N°1455

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux