Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

BOURGOGNE

[Article mis en ligne le 30-11-2017]

Assemblée générale Interporc Bourgogne

Une production régionale «efficace», à préserver

photo article
La filière porcine régionale bénéficie d’un statut sanitaire de grande qualité, à charge de le préserver en restant très attentif aux pratiques.
La filière porcine régionale en général et Interporc Bourgogne en particulier, n'ont pas manqué d'apporter leur contribution aux Etats Généraux de l'Alimentation, notamment dans le cadre des audits de filières.
Les ateliers et les enquêtes terrain conduites dans le cadre des Etats Généraux de l’Alimentation ont été l’occasion pour la filière porcine régionale et Interporc Bourgogne en particulier, de rappeler qu’il fallait se défendre d’une approche territoriale qui pourrait conduire à penser que seules les régions de l’Ouest, à forte densité porcine, ont de l’avenir. La filière porcine de Bourgogne et de Franche-Comté, ne compte pas pour des prunes et sait faire preuve de dynamisme, de l’élevage à la transformation.
Emmanuel Thiery, président d’Interporc Bourgogne, lors de l’assemblée générale qui s’est tenue le 22 novembre à Bretenière, a relevé la nécessité de «clarifier la situation» pour mieux révéler la réalité et le poids écononomique de cette filière. Le contexte bourguignon présente quelques différences avec l’activité porcine franc-comtoise, mais l’élevage porcin est bien ancré dans les différents territoires et valorise les ressources alimentaires locales, céréales et co-produits des IAA. Sans oublier un volet emploi au travers de l’activité des outils d’abattage  : les plus gros comme Valdahon dans le Doubs et ceux de Lapalisse, Orléans et Bourg-en-Bresse, mais les plus petits aussi, aptes à répondre à des demandes de proximité. Toutefois certains abattoirs accusent une certaine érosion de leur activité. En Bourgogne, l’abattoir de Beaune représente 58% du volume abattu en 2016, contre 65% en 2015. Celui de Corbigny poursuit sa baisse (-19%, en cause un arrêt d’activité pour rénovation), Châtillon a repris son activité, l’activité de Cosne-sur-Loire et Luzy est en augmentation, tandis qu’Autun reste stable. Fait significatif  : 85% des porcs produits en Bourgogne sont abattus en dehors de la région en 2016.
La transformation occupe une place de choix en Bourgogne-Franche-Comté, avec des produits fortement identifiés à leur terroirs comme le Jambon persillé de Bourgogne, les saucisses de Morteau et de Montbéliard. Produits traditionnels qui résistent plutôt bien à la baisse tendancielle en France de consommation de viande et de produits charculiers. Dans sa contribution aux audits de filières, la profession porcine constate ainsi que «ce n’est pas le manque d’outils d’abattage et de filières de valorisation qui peut mettre en péril la production porcine locale, mais bien plutôt la disparition progressive des élevages dans notre région», qui fragilise la situation des abattoirs et du secteur de la transformation.
Reste à travailler sur une meilleure acceptation de cette production, souvent visée par les critiques, alors qu’elle peut se prévaloir de pratiques plutôt vertueuses et d’un statut sanitaire de très bonne qualité, à préserver. L’enjeu pour la Bourgogne comme pour la Franche-Comté est donc bien de conserver un tissu d’exploitations porcines suffisant pour rester compétitif, tout en confortant les systèmes de polyculture-élevage. Les régions de faible production ont donc tout intérêt à développer des systèmes permettant de répondre à des attentes marchés  très diversifiées: proximité, production sous SIQO, attentes sociétales, export... Interporc Bourgogne et Interporc Franche-Comté ont formulé des propositions en ce sens, dans le cadre de l’audit de filières et des Etats généraux de l’Alimentation.

Anne-Marie Klein

photo article

Quinzaine de la transmission - Regards croisés sur l’Europe

[En ligne le 13-12-2017]

photo article

Session de la Chambre régionale d’agriculture BFC - Pac: le jeu dangereux de la commission européenne

[En ligne le 07-12-2017]

photo article

éducation - Une nouvelle plateforme d’orientation pour les lycéens

[En ligne le 07-12-2017]

RECHERCHE

ÉDITION N°1455

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux