Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

YONNE

[Article mis en ligne le 23-11-2017]

Chambre d’agriculture

Lancement du groupe semis direct et agriculture de conservation

photo article
Louis Gabaud, nouveau conseiller en productions végétales à la Chambre d’agriculture de l’Yonne, en charge de l’animation du groupe qui s’est créé autour du semis direct et de l’agriculture de conservation.
En poste depuis un mois, Louis Gabaud est Conseiller en productions végétales à la Chambre d’agriculture de l’Yonne, en charge de l’animation du groupe de développement qui vient de se créer sur le thème du semis direct et de l’agriculture de conservation.
A25 ans, Louis Gabaud a rejoint le 16 octobre dernier la Chambre d’agriculture de l’Yonne en qualité de conseiller en productions végétales, avec pour objectif d’animer le groupe dédié au semis direct et à l’agriculture de conservation venant d’être créé.

Un premier poste dans la vie active, pour ce natif des Bouches-du-Rhône, en phase avec son parcours d’étudiant, passé successivement par Saint-Etienne pour un DUT en environnement et Colmar, pour une année de spécialisation en notions agronomies, avant de décrocher un diplôme d’ingénieur en spécialisation production végétale et agronomie à l’ESA d’Angers. Premières armes sur le terrain le 9 novembre dernier, pour la journée découverte de l’agriculture de conservation qui s’est déroulée à Ligny-le-Chatel, en présence d’une cinquantaine d’agriculteurs.

Sa venue dans l’Yonne n’est pas le fruit du hasard : «je savais que le groupe était dynamique et que cela allait être quelque chose de stimulant. Le fait aussi qu’ils aient une réflexion centrée sur la vie des sols, un thème rencontré dans la plupart de mes stages». Ils sont aujourd’hui 35 agriculteurs à s’être engagés dans la démarche, répartis sur tous le département, à la fois céréaliers ou polyculteurs éleveurs, avec de la vigne pour certains. Un groupe aux objectifs affirmés : «en premier lieu, ce sera de créer des liens, que ce soit avec les agriculteurs désireux de se lancer dans cette pratique, ou avec les dynamiques internes ou externes au département, dans le but de créer des références par le biais de retour d’expériences». La gestion des adventices restant l’un des premiers freins techniques à la mise en œuvre de ces pratiques culturales, souligne Louis Gabaud : «on dit souvent que le premier objectif économique, c’est d’arriver à une bonne implantation de biomasse et la difficulté ici, c’est le manque d’eau en été, rendant la période d’implantation des couverts assez aléatoire». L’agriculture de conservation s’inscrivant parfaitement dans le développement durable, du fait de sa contribution à stocker le carbone dans les sols.
Au programme des mois à venir : 9 rencontres terrain, dont 6 tours de plaine, en présence d’Antonio Perreira, technicien expert à la Chambre d’agriculture de Haute Marne.

Pour tout renseignement : 03 86 94 21 91
l.gabaud@yonne.chambagri.fr

Dominique Bernerd
photo article

Ynovae - Première AG pour la nouvelle coopérative

[En ligne le 13-12-2017]

photo article

110 Bourgogne - Un plan d’économies efficace

[En ligne le 07-12-2017]

photo article

Technologie numérique - La révolution digitale est en marche

[En ligne le 07-12-2017]

RECHERCHE

ÉDITION N°1455

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux