Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NIEVRE

[Article mis en ligne le 05-10-2017]

Filière volaille

Une journée de promotion à destination des éleveurs et des producteurs

A l’initiative des organisations professionnelles membres du Conseil de l’Agriculture de France (CAF) de la Nièvre, l’objectif de cette journée est de faire découvrir les opportunités de développement de cette filière qui n’est pas dans les gènes du département.  Rendez-vous le 10 octobre à Luzy.
C’est par hasard que la mise en œuvre de cette journée est née. Comme l’explique Stéphane Aurousseau – président de la FDSEA – la réflexion est venue... d’une lettre d’information de LDC reçue au domicile d’éleveurs nivernais. Cette entreprise de l’industrie agroalimentaire est, entre autres, spécialisée dans la transformation et la commercialisation de volailles. Et dans son courrier, le groupe se disait à la recherche d’implantations sur le département. Alors que l’on sait les difficultés des producteurs, Stéphane Aurousseau explique que l’idée fait son chemin  : «Pourquoi ne pas regarder ? Pourquoi ne pas creuser les opportunités ? Il ne faut pas s’arc-bouter sur un seul type de débouché, on peut s’interroger sur d’autres créneaux de développement. Il y a un train qui est en train de passer». Durant cette journée qui débutera à Luzy le groupe présentera sa stratégie et on y parlera des études économiques réalisées sur les ateliers poulets, canards et dindes. S’en suivra une visite de l’élevage de l’EARL de la Blondelette à Maltrat dans le 71.
Découvrir pour franchir  le pas
Une visite sur site qui a son importance puisque LDC cherche un renouvellement de ses bâtiments afin de developper ses capacités d’abattage. Elle sera surtout l’occasion d’échanger avec le propriétaire de l’EARL, Monsieur Bailly, sur la conduite d’élevage et le fonctionnement de ses bâtiments... et de constater de visu les possibilités. Car Stéphane Aurousseau le sait, il va falloir convaincre les éleveurs allaitants et les producteurs de grandes cultures de la pertinence de cette diversification  : «Les investissements sont importants mais il y a une rentabilité et des perspectives avec des chiffres positifs». LDC étant très bien implanté sur le marché français  - notamment avec la marque Le Gaulois - et la demande de viande de volaille étant à la hausse. Mais pour le président de la Fédération et afin de franchir le pas, il faut d’abord «passer le frein psychologique chez nous. On connaît pas ou peu cette filière, on n’a peu de références et pas toujours les compétences». Des freins qui ne doivent pas empêcher de se pencher sur ce qui peut être une solution économiquement viable pour des professionnels en quête de développement et de diversification.

Fabienne Desseux

votre publicité
photo article

Découverte de la filière volaille - Une journée pour promouvoir la filière auprès des producteurs nivernais

[En ligne le 19-10-2017]

Emissions sur RCF Nièvre - L’agriculture sur les ondes

[En ligne le 16-10-2017]

photo article

Concours Agricole de Nevers - Une nouvelle édition au Marault

[En ligne le 16-10-2017]

RECHERCHE

ÉDITION N°1447

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux