Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

COTE D'OR

[Article mis en ligne le 05-10-2017]

Production laitière

Pour un travail de qualité

photo article
Les techniciens d’Alysé, ici à gauche, et ceux de Côte-d’Or Conseil Élevage, entourant l’éleveur Philippe Blandin.
Alysé et Côte-d’Or Conseil Élevage font la promotion de trois prestations autour de la traite à destination des éleveurs.
Flash Traite, Net’Traite, Dépos Traite : ces trois outils arrivent dans le département. Des techniciens d’Alysé et de Côte-d’Or Conseil Élevage, deux organismes qui fusionneront le 1er janvier prochain, se sont rencontrés il y a quelques jours pour échanger sur ces nouveaux services très prometteurs pour les éleveurs. Le rendez-vous était donné sur l’exploitation de Philippe Blandin à Laignes.
Anticiper les problèmes
Bernard Bruyère, en charge du développement des outils électroniques et informatisés chez Alysé, a présenté le Flash Traite. Ce dispositif est destiné à détecter les problèmes de traite (pratiques, organisation, qualité de celle-ci) et également à harmoniser les pratiques des trayeurs d’une même exploitation.
En pratique, le technicien d’Alysé équipe chaque poste du système de traite d’un LactoCorder, le matin et le soir d’une même journée. Une soixantaine de données sont enregistrées et permettent d’évaluer de nombreux critères relatifs à l’efficacité de la traite, en considérant son organisation, les impacts des pratiques du ou des trayeurs et/ou d’un dysfonctionnement matériel. Un diagnostic complet de la traite est alors proposé à l’éleveur, avec une mise en évidence des situations à risque et une restitution d’un plan d’amélioration des points critiques.
Net’Traite et Dépos’Traite
Net’Traite s’intéresse au contrôle du nettoyage de l’installation de traite. Des observations et des mesures (durée, température, concentration, turbulences...) sont réalisées durant toutes les phases d’un cycle de nettoyage. «Avec cette seconde prestation, l’idée est de mettre le doigt sur une anomalie particulière» indique Laurent Vasseur, conseiller machines à traire à Alysé, citant différentes sources de problèmes (conductivité, quantité de produit, durée, température de l’eau).
Le troisième outil proposé par Alysé s’adresse aux éleveurs désirant obtenir un diagnostic de leur système de dépose (les données enregistrées par les LactoCorder lors du « Flash-Traite » apportent des mesures et informations complémentaires). Dépos’traite permet de renseigner différents critères selon un processus validé par l’Institut de l’Élevage (temporisation initiale, durée du cycle, vide résiduel à la dépose). «La dépose automatique des faisceaux trayeurs peut être à l’origine de dysfonctionnements. Ces derniers peuvent engendrer une sous-traite ou une sur-traite responsables, par la suite, de lésions au niveau des trayons ou des sphincters» poursuit Laurent Vasseur.
Des gains à réaliser
Les techniciens soulignent la rentabilité de ces trois services: «Une mammite coûte plus de 200 euros à l’éleveur, un déclassement dans la grille de paiement du lait n’est jamais le bienvenu. Les pénalités sur le taux cellulaire font perdre jusqu’à 15 euros/1000 litres : tous ces problèmes coûtent cher et peuvent être solutionnés par nos prestations si celles-ci sont assurées en amont».
Philippe Blandin, éleveur d’une soixantaine de vaches Brunes, voyait d’un bon œil l’arrivée de ces nouveaux services, avant même le diagnostic établi pour sa propre exploitation : «La traite peut toujours être améliorée.  Nous travaillons tous machinalement, cela est souvent source d’erreurs. Il y a toujours à apprendre de ce type de conseils!»
Contact : «Flash-Traite» Bernard Bruyere au 06 78 38 44 12 ou sur bbr@alyse-elevage.fr. «Net’Traite» et «Depos’Traite» : Laurent Vasseur au 03 86 92 36 41 ou Gaëlle Briotet (pour Cote-d’Or Conseil Elevage) au 03 80 68 67 17.

Aurélien Genest

photo article

Dijon Céréales - L’avenir se construit à l’échelle régionale

[En ligne le 13-12-2017]

photo article

Gestion de l’eau - ça bloque avec la Région

[En ligne le 07-12-2017]

photo article

Dégâts de gibier - Un hic dans la réglementation

[En ligne le 07-12-2017]

RECHERCHE

ÉDITION N°1455

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux