Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

BOURGOGNE

[Article mis en ligne le 21-09-2017]

Interbev Bourgogne-Franche-Comté

Premiers actes de la nouvelle mandature

photo article
Aux manettes lors de ce conseil d’administration, Jean-Pierre Fleury, président, Julien Bigand, secrétaire, Pascal Moine, trésorier et Yves Largy, vice-président.
Réuni en conseil d’administration pour ce début de mandature, les nouveaux représentants d’Interbev Bourgogne-Franche-Comté se sont déterminés sur un nouveau mode de fonctionnement et ont pris connaissance des premiers résultats de l’audit filière auquel Interbev BFC a été étroitement associé.
Le fonctionnement de l’association arrêté pour cette nouvelle configuration d’Interbev Bourgogne-Franche-Comté et le bureau défini (voir notre encadré), une large part du conseil d’administration de l’association version grande région, a été consacrée à la présentation de l’audit filière, diligenté par le Conseil régional BFC et auquel Interbev a été étroitement associé. Outre le remu-méninges important nécessité par une telle entreprise, ce travail mené par un cabinet extérieur en lien avec la Chambre régionale d’agriculture, doit nourrir la réflexion accompagnant l’écriture du PRDA (Programme régional de développement agricole) et les contributions aux Etats généraux de l’alimentation, en pleine action actuellement.
Les interviewes, diagnostics et analyses de la situation, des attentes et des besoins, débouchent sur des fiches actions qui ont du être hiérarchisées, en fonction de la nature des enjeux et des effets induits. En présentant les premiers résultats de l’audit, Valérie Vivot de la Chambre régionale d’agriculture, a rappelé les objectifs d’un audit : déterminer des pistes d’action selon un méthode bien éprouvée (Stratégie, enjeux, orientations et actions prioritaires) et identifier les priorités. Un exemple d’enjeu : le modèle de l’exploitation familial s’essouffle, comment l’intégrer et donc assurer sa pérennité dans une logique d’entreprise plus entrepreneuriale ? L’innovation, l’adaptation sont au coeur des réponses à cet enjeu.
Les actions qui en découlent visent la communication positive sur le métier, la sécurisation des systèmes par l’engraissement ou le développement d’une production énergétique, l’amélioration des performances technico-économiques, l’investissement dans la modernisation des bâtiments, une meilleur exploitation de la ressource «herbe».

Autre enjeu qui en découle : la promotion et l’image du modèle d’élevage Bourgogne-Franche-Comté. Cela passe par la valorisation de ses atouts mais cela nécessite aussi une redéfinition du positionnement marché et une valorisation de ce qui fait sa force et sa différence : un élevage vertueux à l’herbe. Construire une image durable de la filière viande bovine ne ne fera pas sans associer étroitement l’éleveur à cette construction et sans renforcer l’organisation économique amont. Certaines «locomotives» en terme d’image comme Charolais de Bourgogne, Bœuf Comtois ou Coeur de gamme, peuvent tirer l’ensemble vers le haut. Coeur de gamme représentant par ailleurs une première marche vers une contractualisation plus large de l’offre aboutissant à une meilleure répartition de la valeur.
D’autres lignes de force conditionnant l’avenir de la filière viande BFC, passent par une introduction massive de la viande bovine régionale dans la restauration hors domicile, où les parts de marché à dégager sont énormes, mais dont les circuits s’avèrent difficiles à investir. Le maintien d’une «unité de la race charolaise sans viser l’uniformité» répond aussi à un enjeu d’orientation de la génétique charolaise, le tout en investissant en recherche & développement pour faciliter la sélection et l’adaptation aux différents marchés et aux attentes consommateurs. Enfin, l’enjeu «export», toujours visé mais de plus en plus soumis à une concurrence féroce, ne saurait se passer d’une approche qualitative et différenciée, qui concerne aussi bien l’accueil des délégations étrangères, que la facilitation des formalités administratives et sanitaires, la participation aux grands salons et la mise en conformité accélérée des abattoirs pour répondre aux exigences des clients à l’export.

Anne-Marie Klein

votre publicité
photo article

égalim en Bourgogne-Franche-Comté - Un séminaire régional pour voir plus loin

[En ligne le 19-10-2017]

photo article

Démonstration Valtra/Kuhn à la Barotte - Les Ets Morisot cultivent l’ambiance familiale

[En ligne le 16-10-2017]

photo article

Démonstrations estivales Agrisem - Le Démo Tour 2017 est passé en Bourgogne

[En ligne le 16-10-2017]

RECHERCHE

ÉDITION N°1447

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux