Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

COTE D'OR

[Article mis en ligne le 06-07-2017]

Santé et sécurité au travail

La Chambre d’agriculture développe son offre de formation à destination des éleveurs

photo article
Une formation sur la manipulation et la contention des bovins aura lieu à Créancey.
Une coupure, la projection d’un produit ou d’un objet dans l’œil, le coup de pied d’un animal… Qui n’a jamais été confronté à un accident dans son activité professionnelle ? Afin d’accompagner les éleveurs à sécuriser leurs pratiques, mais aussi à savoir réagir en cas d’accident, la Chambre d’agriculture de Côte-d’Or  propose deux formations spécifiques.
Faire le point sur la manipulation et la contention de ses bovins
D’après la MSA, en 2015, 99 chefs d’exploitation sont décédés à l’échelle nationale suite à un accident du travail, dont près de la moitié étaient des éleveurs de bovins. Sur les 15 230 accidents du travail ayant entraîné un arrêt de travail indemnisé,  les animaux étaient en cause dans 20% des cas. Face à ce constat, le pôle élevage de la Chambre d’agriculture de Côte-d’Or s’associe au service prévention de la MSA de Bourgogne pour proposer aux éleveurs de bovins de faire le point sur leurs pratiques de manipulation des animaux et de contention dans leur exploitation
La première session aura lieu le 19 octobre prochain à Créancey. Au programme : un retour sur la vision du monde par les bovins et la relation Homme / animal, un panorama des moyens de contention à la disposition des éleveurs et une mise en pratique sur le terrain.
En effet, comprendre comment un bovin ressent son environnement permet d’instaurer une bonne relation avec ses animaux et de mieux anticiper et interpréter leurs réactions. C’est donc la première étape pour assurer la manipulation et la contention des bovins en toute sécurité. Mais lorsqu’il faut immobiliser un animal, il est indispensable de disposer d’un système de contention adapté. Or, les investissements pour assurer une bonne sécurité aux éleveurs lors de la manipulation des animaux au bâtiment ou au pré  ne sont parfois pas adaptés, voire inexistants.
Damien Mugnier, éleveur de 40 mères et 250 têtes de taurillons à l’engraissement à Busserotte-et-Montenaille, a souhaité investir dans un système de contention sécurisé. En septembre 2015, cet éleveur a inauguré un nouveau bâtiment pour ses taurillons à l’engrais. «Auparavant, je ne disposais que d’un bâtiment de 60 places, avec une contention mobile qui prenait beaucoup de temps et ne permettait pas de travailler en sécurité, ce qui est indispensable quand on travaille au quotidien avec des taurillons charolais ou limousins», commente Damien Mugnier.
Alors, quand cet éleveur a eu un projet de construction d’un bâtiment de 170 places pour moderniser l’installation d’engraissement, celui-ci a avant tout privilégié la sécurité, d’autant qu’il emploie actuellement deux salariés. «Le travail répétitif doit être réalisé dans de bonnes conditions. J’ai investi 25 000 euros dans la contention, mais il est nécessaire d’intégrer ce budget dans la sécurité. Le matin, mes salariés viennent travailler en toute confiance et le gain de temps dans la réalisation des tâches par rapport à notre ancien système est important».

Mais la sécurité n’a pas été le seul critère dans l’élaboration du projet de ce nouveau bâtiment. Le système de contention mis en place comprend un système circulaire avec un aiguillage forcé, qui permet de guider l’animal sans avoir à le pousser, facilitant ainsi le tri des animaux et limitant le stress de ces derniers. Finalement pour cet éleveur, son système de contention lui apporte : un gain de temps, un gage de sécurité pour lui et ses salariés, et moins de stress pour ses animaux. Il prévoit aujourd’hui de réaliser un second bâtiment identique.
Et vous, où en êtes-vous ? Venez faire le point avec nous ! Formation «Manipulation et contention des bovins : préserver sa santé et le bien-être de son troupeau», organisée par le Pôle élevage de la Côte-d’Or, le 19 octobre à Créancey, de 9h00 à 17h00.
Renseignements /inscriptions au 03 80 90 89 09.
votre publicité
photo article

Moissons - Aléas non climatiques

[En ligne le 27-07-2017]

photo article

Sortir - Groupama fête ses anciens présidents

[En ligne le 20-07-2017]

photo article

Sauveteurs secouristes du travail - Préparés à être prêts

[En ligne le 20-07-2017]

RECHERCHE

ÉDITION N°1435

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux