Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

BOURGOGNE

[Article mis en ligne le 29-06-2017]

Auxiliaires de cultures

Les chauves-souris, alliées méconnues de nos cultures

photo article
( Crédit photo : Ludovic Jouve (SHNA) ) Le Grand murin (Myotis Myotis), une drôle de tête mais un bon allié des cultures.
La ville d’Avallon, en lien avec le Parc naturel régional du Morvan a décidé d’aménager un ancien grenier afin d’améliorer l’accueil de colonies de chauves-souris, rares, fragiles et très utiles. Dans l’anonymat de la nuit, elles sont  particulièrement friandes de pyrales et autres insectes ravageurs de cultures.
Au pied de Cousin La Roche, la «Guinguette» est une ancienne tannerie appartenant à la commune d’Avallon. En lien avec le Parc naturel régional du Morvan, la ville a décidé d’en aménager le grenier afin d’améliorer l’accueil d’un colonie de «Grand Murin» qui gîtait régulièrement dans le local. La préservation de cette espèce de chiroptère s’inscrit dans le cadre de l’animation Natura 2000 réalisée par le Parc du Morvan.
Mais ce que l’on sait moins, c’est que les chauves-souris jouent un rôle important dans nos jardins et pour l’agriculture. Pendant la nuit, ces auxiliaires méconnus se nourrissent en effet des insectes indésirables des cultures, dont les pyrales, relayant ainsi les oiseaux insectivores de la journée.
Du printemps à l’automne, les chauves-souris logent dans la pénombre des greniers ou des clochers durant la journée. Mais elles trouvent de plus en plus difficilement des bâtiments favorables et un accueil adapté à leur repos diurne : greniers et vieux bâtiments sont rénovés, les accès aux caves sont fermés et les toitures en mauvais état s’écroulent. La Société d’histoire naturelle d’Autun a ainsi promulgué des conseils afin de favoriser l’installation à long terme de l’espèce et pour encourager l’arrivée de nouvelles espèces tout aussi rares, fragiles... et utiles !
Les services techniques de la ville d’Avallon ont réalisé les agencements, afin que seules les chauves-souris puissent entrer. Il fallait aussi obscurcir le grenier et cloisonner l’espace afin de faire varier les températures en fonction des périodes de l’année. En contre-partie, les services
des espaces verts pourront récupérer le guano des petites bêtes qui ira enrichir les parterres fleuris de la ville.
votre publicité
photo article

Viande bovine - Les défis de l’adaptation à la demande

[En ligne le 16-11-2017]

photo article

Consommation - Végétariens, véganes, sans gluten... Les «sans...» influencent l’alimentation des Français

[En ligne le 09-11-2017]

photo article

Crise du beurre - La guerre des prix fait toujours rage

[En ligne le 09-11-2017]

RECHERCHE

ÉDITION N°1451

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux