Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

COTE D'OR

[Article mis en ligne le 10-02-2021]

Action syndicale

Des méthodes de cow-boys

photo article
Le comité de soutien, devant la sous-préfecture.
photo article
Une discussion « un peu vive » a été menée avec l’agent de l’OFB (voir la vidéo sur la page Facebook de Terres de Bourgogne, visionnée près de 10 000 fois en 24 heures).
La FDSEA et les JA dénoncent les « mauvaises habitudes » de l’OFB, qui « convoque à tout va, sur dénonciation et sans motif apparent ».
Jeudi 4 février, la FDSEA et les JA de Côte-d’Or avaient convié leurs adhérents à se réunir devant la sous-préfecture de Montbard, et plus précisément devant les locaux de l’Office français de la biodiversité (OFB). Ce jour-là, Max Seguin, agriculteur à Poiseul-la-Ville, était convoqué par les services de l’État pour des raisons que lui-même ignorait. « Nous avons constitué un comité de soutien pour dire non à ce genre de pratique, basée sur des dénonciations souvent infondées et sans la moindre vérification ni prise de contact préalable avec l’agriculteur », indique Antoine Carré, président de JA21, « cette façon de faire ne nous convient pas du tout. Nous l’avions déjà fait savoir lors de notre manifestation du 29 janvier à Dijon. L’exploitant en question se retrouve convoqué sans savoir pourquoi. En revanche, en bas de sa convocation, il est bien stipulé qu’il encourt deux ans de prison et une amende de plusieurs milliers d’euros. L’exploitant est à chaque fois traité comme un coupable, c’est regrettable. Cela génère un stress inutile, nous en avons déjà assez comme ça dans notre métier. Le travail de tous ces gens de l’administration consiste uniquement à empêcher les agriculteurs de travailler et gagner leur vie ».
Sur place, de vifs échanges se sont engagés avec un agent de l’OFB. « Ce sont des méthodes de cow-boys », « C’est comme en 40 », pouvait-on notamment entendre à Montbard.

Ça chauffe
« Nous n’admettons plus ces contrôles zélés, sur le simple fait de dénonciations. C’est inadmissible. L’environnement est notre outil de travail, chaque jour. Nous vous le rappelons ici », insiste Clément Babouillard, président du canton FDSEA de Baigneux-les-Juifs. L’audition individuelle de l’exploitant s’est déroulée dans la foulée. Les questions se seraient concentrées sur un dépôt de fumier et les conditions de son bâchage. Les deux syndicats côte-d’oriens en sauront certainement davantage dans les tout prochains jours.

AG

votre publicité
photo article

Fédération charolaise de Côte-d’Or - Journées commerciales du 1er au 6 mars

[En ligne le 24-02-2021]

photo article

Station charolaise - Le plan B a bien fonctionné

[En ligne le 17-02-2021]

photo article

Coronavirus et milieu scolaire - Et sinon, ça se termine quand ?

[En ligne le 10-02-2021]

RECHERCHE

ÉDITION N°1618

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux