Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

BOURGOGNE

[Article mis en ligne le 20-01-2021]

Forêt

Fibois BFC et Plantons pour l’avenir ont signé un partenariat

photo article
Voici un aperçu des projets de reboisement en cours ou à venir en Bourgogne Franche-Comté avec le soutien du fonds de dotation Plantons pour l’avenir.
L’interprofession Fibois Bourgogne Franche-Comté et le fonds de dotation Plantons pour l’avenir ont officialisé leur partenariat. Ce dispositif peut s’avérer très complémentaire des mesures contenues dans le plan de relance.
Entre les mesures du plan de relance et ce tout nouveau partenariat conclu entre la filière bois de Bourgogne Franche-Comté (Fibois) et le fonds de dotation Plantons pour l’avenir, les conditions semblent réunies pour que les forestiers régionaux puissent renouveler leurs populations d’arbres, mises à mal ces dernières années par les sécheresses à répétition ou les attaques d’insectes ravageurs, de type scolyte. Le partenariat dont il est question a été officialisé le 14 janvier. Il s’inscrit également dans le cadre du Contrat stratégique de filière (CSF) bois 2018 qui prévoit d’augmenter au minimum de 1 % la surface des forêts en production. Il y a donc de quoi faire dans les années qui viennent et le partenariat avec Plantons pour l’avenir concrétise une ambition que nourrissait Fibois BFC depuis plusieurs années. En effet, la filière régionale, en s’appuyant sur une étude de 2016 portant sur le renouvellement de la ressource forestière, avait déjà eu l’idée de créer un fonds de dotation afin de financer le reboisement. Mais plutôt que de réinventer quelque chose, autant s’appuyer sur ce qui existe déjà. Plantons pour l’avenir est un fonds de dotation qui a pour vocation principale de soutenir les propriétaires forestiers dans leurs projets de reboisement. Il peut également soutenir des projets de recherche ou d’éducation à l’environnement. Son action s’inscrit dans le cadre d’une mission d’intérêt général et est rendue possible par les dons de ses mécènes. L’un des atouts de ce fonds est qu’il apporte son aide sous forme d’avance remboursable à un taux de 0 % sur 30 ans, ce qui permet une utilisation durable des fonds. Les besoins identifiés par Fibois BFC touchent à quatre grands domaines :
- le renouvellement des peuplements de chênes
- la lutte contre la chalarose du frêne (un champignon qui s’attaque à ces arbres)
- la crise des scolytes
- la lutte contre d’autres types de dépérissements d’arbres

Des conditions à remplir
Plantons pour l’avenir peut financer jusqu’à 75 % du coût total des travaux nécessaires. Toutefois, pour déposer un dossier, les exploitants forestiers doivent remplir quelques conditions : ils doivent impérativement avoir la certification PEFC ou FSC témoignant de la gestion durable de leurs forêts, ils doivent aussi respecter le code forestier. Les projets émanant de Bourgogne Franche-Comté donneront lieu à un examen par un comité technique régional. Sur 2019-2020 sept projets ont été validés. Ils représentent 37 hectares de reboisement (24 concernés par les scolytes et 13 pour du renouvellement de chênes). Ces projets représentent 45 000 arbres et Plantons pour l’avenir apporte près de 100 000 euros de financement (98 645 exactement). L’un des grands intérêts de ce partenariat, c’est qu’il peut intervenir en complémentarité des mesures proposées dans le cadre du plan de relance (voir Terres de Bourgogne N° 1609 du 18 décembre dernier). « Ce plan de relance», précise Martial Taulemesse, de Fibois BFC, «ne prévoit pas d’aides pour les projets de reboisement dont le montant est inférieur à 3 000 euros. Notre partenariat peut donc se révéler très utile pour soutenir ces « petits » projets. Il peut aussi participer à compléter des financements publics du plan de relance et avoir un effet levier. » Plantons pour l’avenir s’inscrit vraiment dans le prolongement du Plan forestier national et pourra permettre de débloquer des situations de manque de trésorerie. Dans ce cadre, Fibois a aussi créé une enveloppe destinée à financer des projets régionaux.

Berty Robert

photo article

Pratiques professionnelles - Go Meat : mélanger expérience et imagination pour faciliter la vie des éleveurs

[En ligne le 05-08-2021]

photo article

Syndicalisme - Une aide aux éleveurs bovins-viande pour la période du Covid

[En ligne le 28-07-2021]

photo article

Emploi - L’agriculture, secteur demandeur de main-d’œuvre en Bourgogne Franche-Comté

[En ligne le 26-05-2021]

RECHERCHE

ÉDITION N°1648

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux