Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NIEVRE

[Article mis en ligne le 24-09-2020]

Elevage

Sécuriser la reproduction pour améliorer la productivité de son troupeau

photo article
Stéphanie Moreau en pleine démonstration en 2019.
Alsoni Conseil Élevage renouvelle une journée technique le 2 octobre au lycée agricole de Challuy. Objectif : fournir aux éleveurs des clés pour optimiser la productivité de leur troupeau.
Un des principaux leviers pour améliorer la rentabilité des élevages allaitants réside dans l’amélioration de la productivité du troupeau. Pour cela, il est indispensable de maîtriser le nombre de veaux sevrés tout en limitant les vaches improductives. La productivité globale moyenne qui désigne le nombre de veaux sevrés sur le nombre de vaches présentes est de 93.6 % en 2019 en race charolaise. C’est-à-dire qu’il y a moins de 94 produits à valoriser alors que 100 vaches ont été nourries toute l’année.

Rendez-vous le 2 octobre
C’est dans ce contexte qu’Alsoni Conseil Élevage souhaite accompagner les éleveurs afin d’optimiser la productivité de leur troupeau. Ces derniers ont donc rendez-vous le vendredi 2 octobre de 10 heures à 16 heures à la ferme du Lycée agricole de Challuy à l’occasion d’une journée technique. À travers des démonstrations de pelvimétrie (mesure des surfaces pelviennes) à 11 heures et 15 heures, les éleveurs verront comment sécuriser le tri des femelles de renouvellement et optimiser les accouplements afin d’améliorer la réussite des vêlages.

Objectif : un veau par vache et par an
L’objectif de la pelvimétrie est de réduire la probabilité d’avoir des difficultés au vêlage et donc de réduire la mortalité périnatale (objectif < 4 %), diminuer les frais vétérinaires et de réduire les intervalles entre deux vêlages (objectif < 370 jours). C’est ainsi plus de veaux sevrés et moins de vaches improductives qui permettent d’améliorer la productivité globale de l’exploitation. La Chambre d’agriculture partenaire de cette journée viendra donner les clés d’une reproduction réussie que ce soit d’un point de vue alimentaire mais également sanitaire. La conduite des génisses est très importante en particulier les deux étapes clés qui sont la mise à la reproduction et la préparation au vêlage.

L’aspect sanitaire représente 15 % des performances
Les troubles de la reproduction constituent notamment un signe d’appel pour la BVD : retours en chaleur sur une période déterminée de plusieurs animaux, mortalité embryonnaire, veaux anormaux à la naissance et avortements. Connue depuis une trentaine d’années, la BVD est une maladie virale avec des conséquences sanitaires et économiques importantes dans les élevages qu’elle traverse. Le GDS 58 également partenaire vous présentera le plan BVD national et départemental, le dispositif de dépistage, les moyens de surveillance et de maîtrise en élevage.

Porte ouverte de l’exploitation du lycée agricole de Nevers-Challuy
C’est une exploitation de polyculture élevage de 155 ha dont 35 ha sont consacrés à la production de céréales et 120 ha sont en prairie exploitée par deux espèces animales.
Une troupe ovine composée de 60 brebis Berrichonnes du Cher est gérée par les étudiants de BTS PA.
Un atelier de bovin composé de 80 vaches charolaises inscrites au Herd-Book Charolais.
Ce partenariat avec Alsoni sur cette journée permet à l’établissement de faire participer un maximum d’élèves afin qu’ils découvrent de nouvelles techniques et rencontrent des acteurs de la filière bovine (techniciens, éleveurs…).

D’après communiqué Alsoni Conseil Élevage

votre publicité
photo article

Éleveur & Engagé - Quand des éleveurs prennent en mains leurs débouchés

[En ligne le 14-10-2020]

photo article

Sicafome - « Une conjoncture inquiétante »

[En ligne le 08-10-2020]

photo article

Marché au cadran - Sicagemac : une année compliquée

[En ligne le 08-10-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1600

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux