Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

BOURGOGNE

[Article mis en ligne le 29-07-2020]

Orges d’hiver

Un tournant avec la tolérance JNO

photo article
La tolérance à la JNO s’impose désormais comme un critère essentiel dans le choix d’une variété fourragère.
Les premiers résultats des essais variétés, réalisés par Arvalis - Institut du végétal, sont arrivés. Un regroupement de 6 essais de la grande zone brassicole Centre est déjà disponible. Cette année, la présence, même faible de jaunisse nanisante (JNO) dans certains essais avantage les variétés tolérantes à ce virus.
Du côté du débouché brassicole, une première variété tolérante à la JNO apparaît sur la liste des variétés préférées par les malteurs – brasseurs.

Parmi les variétés brassicoles préférées les plus développées, KWS Faro (KWS Momont) constitue une référence alors qu’Etincel et Isocel sont de moins en moins dans le coup.

Cette variété précoce et résistante au froid semble obtenir ses meilleurs résultats avec un nombre d’épis/m² plus élevé que celui des autres orges 6 rangs hiver.

Sur le plan agronomique, son profil paraît intéressant avec une bonne tolérance à la verse mais une petite faiblesse vis-à-vis de la rhynchosporiose. Enfin, son calibrage est supérieur à celui des références et sa teneur en protéines semble contenue. Pixel (Secobra) a, en pluriannuel, un niveau de rendement supérieur d’environ 5% à celui de la référence Etincel régulièrement dans tous les milieux. Sa sensibilité aux maladies est moyenne.

Visuel (Secobra) présente un profil sensiblement différent des autres variétés proposées actuellement. Moins productive, elle est bien plus précoce mais aussi assez sensible au froid.

Par ailleurs, elle se distingue par un meilleur comportement vis-à-vis des maladies et un calibrage élevé mais aussi des teneurs en protéines faibles. Inscrite en 2020 avec la tolérance à la JNO, KWS Joyau (KWS Momont) entre en «observation commerciale» sur la liste des malteurs - brasseurs.

Très productive cette année comme dans les essais d’inscription, cette variété précoce présente par ailleurs une bonne tolérance aux maladies sauf peut-être à la rouille naine.

Son calibrage est supérieur à celui de la référence Etincel. Inscrites également en 2020, Dementiel (Secobra) et Mascott (Unisigma) ont une productivité en retrait, proche de celle d’Etincel.

En revanche, Mascott présente l’avantage d’être résistante à la mosaïque Y2. Enfin, Hirondella (Saaten Union), inscrite au catalogue européen n’est pas sur la liste des variétés préférées des malteurs et brasseurs mais est reconnue comme brassicole par un malteur et un brasseur. Non testée dans ce réseau, cette variété semble procurer un rendement proche, voire un peu inférieur, de celui d’Etincel. Elle se distingue par sa tolérance à la jaunisse nanisante mais est sensible aux maladies.

Des fourragères dominées par les variétés tolérantes à la JNO.
La tolérance à la JNO devient le premier critère de choix d’une variété fourragère. L’offre des variétés ayant cette tolérance s’étoffe d’année en année. Depuis 3 ans, les variétés les plus productives sont KWS Borrelly (KWS Momont), KWS Jaguar (KWS Momont) et plus récemment Sensation (DSV) et KWS Filante (KWS Momont). Elles sont suivies de près, en pluriannuel, par Rafaela (Limagrain), la plus sensible aux maladies, Coccinel (Secobra) et Margaux (Unisigma). Attention, tolérance ne signifie pas résistance.

En situations de fortes infestations de pucerons ces variétés peuvent présenter quelques symptômes. Par ailleurs, elles ne sont pas tolérantes aux symptômes des pieds chétifs transmis par les cicadelles. En conséquence, éviter les semis trop précoces même avec ce type de variétés.

Sans avoir la tolérance JNO, KWS Oxygène (KWS Momont) présente l’avantage, outre d’être productif, de posséder la résistance à la mosaïque Y2.

Enfin, parmi les variétés 2 rangs hiver fourragères, LG Casting (Limagrain) et Memento (Secobra) sont probablement les deux variétés les plus productives du moment, mais sensibles à la JNO. Plus tardives que la majorité des variétés 6 rangs hiver, elles ont un bon comportement vis-à-vis des maladies ainsi qu’un excellent poids spécifique.

L. Pelce et D. Chavassieux, Arvalis-Institut du végétal

foire de chalon
photo article

Betteraves - Une filière face à l’impasse technique

[En ligne le 29-07-2020]

photo article

Climat - Nécessaires adaptations à l’évolution pour les filières végétales

[En ligne le 29-07-2020]

photo article

Colza - Pousser à l’automne pour résister aux insectes

[En ligne le 29-07-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1590

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux