Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

COTE D'OR

[Article mis en ligne le 22-07-2020]

Productions végétales

La découverte du bio

photo article
Le rendez-vous s’est tenu à l’EARL Jacson à Fénay.
Bio Bourgogne et la Chambre d’agriculture de Côte-d’Or ont organisé une demi-journée de découverte des grandes cultures biologiques dans la plaine dijonnaise.
Une vingtaine de personnes se sont rendues le 18 juin chez Frédéric Marin à Fénay, pour une visite dédiée aux grandes cultures ainsi qu’aux légumes de plein champ bio. Des agriculteurs déjà en conversion et d’autres, simplement en quête d’informations techniques, participaient à cette demi-journée technique.

Un fonctionnement bien ficelé
L’EARL Jacson cultive des grandes cultures et des légumes de plein champ et sous tunnels avec plusieurs dizaines d’espèces. L’essentiel des légumes est vendu directement sur place. La SAU s’élève à 100 ha, près de 10 % sont représentés par les légumes de plein champ (pommes de terre, carottes, oignons…). La rotation débute avec deux années de luzerne pour maîtriser les adventices (vivaces en particulier) et fournir de l’azote aux cultures suivantes. Viennent ensuite deux années de blé (blé de printemps en deuxième position), une culture d’été (en général pommes de terre, autres légumes ou soja) et une dernière année de blé. La luzerne est commercialisée via l’entreprise qui la récolte, les grandes cultures le sont par la coopérative. Seul le deuxième blé est fertilisé. L’absence d’herbicides en bio nécessite d’associer différentes techniques afin de contenir le développement des adventices. La rotation est le premier levier, auquel s’ajoute le travail du sol avec labour et faux semis. Les cultures sont aussi semées à forte densité afin d’être plus concurrentielles. Le désherbage mécanique permet d’éliminer une bonne partie des adventices qui restent malgré les leviers préventifs. Pour cela, l’exploitation dispose d’une herse étrille, d’une houe rotative et de matériels spécifiques pour les cultures légumières et le soja (bineuses, butteuse…).

Échanges fructueux
Les visiteurs ont pu apprécier les installations de l’EARL (magasin de vente directe, dispositifs de stockage), observer le parc matériel et se rendre sur plusieurs parcelles. Le champ de blé visité a d’ailleurs impressionné par le faible développement des adventices et le potentiel de production qui semblait prometteur à la date de cette rencontre. La parcelle de soja semblait bien partie également mais un ou plusieurs passages de désherbage mécanique étaient à envisager au vu des levées d’adventices estivales (panics, chénopodes, amarantes…). La visite a permis aux participants de récolter de nombreuses informations techniques, mais aussi de nouer des dialogues entre agriculteurs, gestionnaires de la ressource en eau et élus de collectivités, également présents à ce rendez-vous.
foire de chalon
photo article

Moutarde - ça pique

[En ligne le 29-07-2020]

photo article

Productions végétales - Le blé tient ses promesses

[En ligne le 29-07-2020]

photo article

Abreuvement des bovins - Une solution tombée du ciel

[En ligne le 29-07-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1590

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux